Les Chasseurs de Manticores - AJA Jeux de rôles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cdiscount : -30€ dès 300€ ...
Voir le deal

Changelin, c'est quoi ?

Aller en bas

Changelin, c'est quoi ? Empty Changelin, c'est quoi ?

Message  Hobbit 14/9/2010, 10:43

Kévin eu l’air plus surpris qu’apeuré.
Non, il ne rêvait pas, l’ours en peluche lui avait bien fait un clin d’œil, et maintenant il lui souriait.
Kévin n’avait pas assez d’argent sur lui.
Tristement il ressortit du magasin de jouets, sa maman l’attendait et il devait faire ses devoirs. Il ne fit pas attention en partant, au petit sourire en coin du vieux Samuel Fitzbrunkgup, le propriétaire. Ce fut seulement une fois dans sa chambre qu’il se rendit compte avec un sourire radieux que le nounours, il ne savait par quel miracle, s’était retrouvé dans son cartable.

Changelin fait partis de la gamme World of darkness ( Le monde des ténèbres) de l’éditeur de jeux White Wolf. La gamme comprend d’autres jeux compatibles. Le plus populaire étant Vampire mais il y a aussi Wraith le néant, Mage l’Ascension et Loup-Garou l’apocalypse.
Et oui tout ce petit monde cohabite joyeusement dans un univers qui se veut gothique punk
Qu’est ce qu’un monde Gothique Punk ? ? ?
Euh…. Bonne question.
Ben c’est notre univers en plus sombre et glauque.
Les villes sont moins sures, les pauvres plus nombreux et plus pauvres, les riches moins nombreux et plus riches, la délinquance plus présente et les hivers plus froids ( euh oui la je reconnais que j’exagère un tantinet), on écoute plus facilement de l’indu, de la techno (la vraie pas celle de la télé ou la radio), de la cold-wave, du trash etc…,
Quant au décor urbain il est plus proche de Gotham-city que de la cote d’azur.

La plupart des institutions sont contrôlées de manière plus ou moins directes par des créatures surnaturelles ( vampires en tête).
Au milieu de tout cela il y a parmi bien d’autres les fées.
La survie des fées dans cet univers est de plus en plus compromise. En effet nous vivons à une époque très cartésienne et d’incrédulité. Les gens perdent peu a peu leurs rêves et leur imaginaire. Hors c’est le rêve qui nourrit la nature féerique des Changelins.
Mais bon commençons par le commencement.

LE PRINTEMPS :

Il existe une sorte de monde des esprits parallèle a notre réalité nomme Umbra. Dans l’Umbra il existe une région nommée l’Arcadie qui est le pays des fées.
Avant l’imagination, les croyances et superstition diverses faisaient des fées un peuple puissant et il transitait par les chemins du songe entre l’Arcadie et notre monde.
Hélas peu a peu les sentiers du songe se fermèrent au fur et a mesure que l’humanité devenait de plus en plus incrédule. Qu’à cela ne tienne, les fées s’adaptèrent à la vie sur terre. Jusqu’en 1969 ou le fait que l’homme ayant marché sur la lune va réveiller le rêve et l’imaginaire chez les humains. Il y eu une telle puissance et force que cela ré-ouvrit les sentiers du songe et par ce biais arriva un autre type de fées Les Sidhes. Ces derniers étant l’aristocratie des fées, il prirent donc naturellement le commandement des leurs. Mais ces derniers ne virent pas la chose du même œil et refusèrent que les nobles à peine arrivés commencent à tout régenter et c’est ainsi qu’éclata une terrible guerre. Jusqu’au moment où un certain sidhe nommé David parvint à ramener la paix et créa en Amérique du nord le royaume de Concordia ( dont il deviendra le Haut Roi)

L’ETE :

Un peu d’elficologie :
Les fées se subdivisent en types particuliers nommés kith.
Les Sidhes : la noblesse du peuple fée
Les Bansidhs : Qui chuchotent les secrets du temps au fond des caves et des grottes
Les nockers : Bricoleur de génies
Les Satyres : Artistes de génies. Frivoles et paillards.
Les Boggans : L’archétype même du lutin domestique et aimable
Les bonnets rouges : Terribles et barbares La lie du peuple fée.
Les Eshus : Libres voyageurs, conteurs merveilleux et accessoirement escrocs émérites.
Les Trolls : Ils symbolisent aussi bien la puissance et la force que la loyauté et le sens du devoir.
Les Pookahs : Menteurs pathologiques, clowns farceurs, malicieux et insolents ils sont liés intimement à une espèce animale ( renard, lapin, chat etc…)

Même si les données ont quelque peu changées, toutes les fées, y compris les roturiers, restent attachées à leurs traditions séculaires et malgré quelques guildes de roturiers essentiellement en milieu urbain, la noblesse dirige ce petit monde qui compose leur cours. Il y a bien quelques roturiers qui ont été anoblis (et essentiellement comme chevalier), mais l’immense majorité de la classe noble (donc dirigeante) est Sidhe.
La noblesse elle-même est rattachée à une maison noble (chaque maison a un rôle et une particularité qui la distingue des autres.)

Mais le plus important est la distinction de deux types de cours la cours Seelie et Unseelie.
Seelie : Elle représente l’image conventionnelle que l’on a du beau peuple. Juste, bons, chevaleresque et respectueux des traditions.
Unseelie : C’est le chaos, le changement perpétuel, l’instinct de farce parfois dangereuse voire mortelle pour les humains.
Il y a encore peu les deux cours se livraient une guerre sanglante. Mais maintenant ceci est de l’histoire ancienne et les duchés et baronnies féeriques sont dorénavant mixte.
Les fées ont bien sur des pouvoirs nommés Arts, lorsqu’ils utilisent une facette de l’un de ces arts il fait une bêtise qui lance le pouvoir, celle-ci est doit être en rapport avec le pouvoir utilisé. (Exemple Justin un Pookah facétieux tente d’embrouiller la mémoire d’un policier qui l’as vu voler de la bière et des bonbons) La bêtise qu’il fera sera de chanter une comptine puis il utilisera la facette de l’art chicanerie permettant d’embrouiller la mémoire.

Les fées se décomposent aussi en trois âges
Le gamin : jeune fées pleine de glamour et de rêves.
Le vaurien : Qui correspond à l’adolescence c’est le stade le plus long chez les fées
Le grincheux : Rares sont les grincheux car bien souvent la banalité ( c. f. plus bas) les a rattrapés avant qu’ils n’atteignent cet âge respectable.

Une étrange nourriture : Les fées bien sûr se sustentent comme n’importe qui, mais ils ont aussi besoin de nourrir leur essence féerique. Pour cela ils ont besoins de Glamour. Le glamour est une substance féerique qui naît de sentiments, de rêves et d’imagination. (Par exemple beaucoup de muses d’artistes étaient des fées qui se nourrissaient de l’inspiration de leur artiste protégé.)
Le glamour est utile car c’est grâce à cela qu’ils peuvent utiliser leurs pouvoirs, mais surtout c’est le glamour qui permet aux changelins de garder conscience de leur nature féerique, car il doivent faire face aux plus implacable des ennemis, la Banalité.

La banalité est ce qui peu à peu mène une fée vers les limbes c’est à dire l’oubli de sa conscience féerique. Une fée dévorée par la banalité ne sera plus qu’un simple humain ayant oublié tout son passé féerique.
Il y a bien sur des Antagonistes, terribles forces de la banalité.
Les principaux sont Le peuple de l’automne qui se subdivise en deux groupes distinct
- Les Dauntains : Ce sont des êtres qui ont refusé leur héritage féerique et qui tente d’exterminer les fées.
- Les scientifiques : Ce sont les Psychiatres et médecins divers qui vont fermer le moi féerique d’une personne en voulant le soigner de sa fantaisie qui inquiète tant les parents. ( Pensez-vous docteur à 16 ans elle continue à parler aux arbres et à ses poupées….), ou encore imaginez un chef d’entreprise en pleine réunion se faisant attaquer par une chimère que lui seul voit… Internement garanti.

Mais bon le pire c’est que les fées sont inéluctablement condamnées en effet la banalité gagne peu a peu du terrain, le printemps et l’été sont passés c’est le temps de l’automne et bientôt viendra l’Hiver qui verra la mort des fées.

L’AUTOMNE :

Le système de règle est très simple comme dans tous les autres jeux de cette gamme il suffit d’associer la valeur d’une caractéristique a celle d’une compétence et ainsi de lancer le nombres de des a dix faces correspondant contre un facteur de difficultés qui s’échelonne de 1 a 10.
L’utilisation des pouvoirs est similaire car chaque art utilisé correspond à une caractéristique ( Par exemple chicanerie/ manipulation) ensuite la fée doit associer cet art a une facette d’un royaume (fée, nature, acteur, outil etc…) qui est lui lié à une caractéristique.

J'ai une petite règle maison que j'ai simplement nommé "la mime" qui m'a été inspiré du jeu Feng-Shui. En quelques mots je me réserve le droit de faire varier la difficulté d'un jet et l'expérience acquise lors du scénario en fonction de vos qualités de mime, à savoir donner corps et paroles à vos actes. Par exemple vous serez largement encouragés à donner un coup d'épée dans le vent plus ou moins théâtral pour mimer le coup que vous donneriez à un ennemi.

L’HIVER :

L’atmosphère qui se dégage de ce jeux est moins sombre que la plupart des jeux de la gamme. Mais ce mélange de joie et de mélancolie lui donne cette teinte un peu fanée, qui caractérise parfaitement Changelin.
A noter que la plupart des illustrations sont dans des teintes pastelles qui font encore plus ressortir ce côté à la lecture des règles.

Pour conclure je dirai que ce jeu pourrait paraître comme une sorte de syndrome de Pan ambulant, à savoir que l'on est largement encouragé à tenter de retrouver les sensations que l'on avait durant notre enfance et/où notre adolescence. L'imaginaire, la romance et la chevalerie priment avant tout.
Hobbit
Hobbit
Planificateur calendrier et séances de jeu - Administrateur Discord

Messages : 1691
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum