Les Chasseurs de Manticores - AJA Jeux de rôles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 15:18

CHRONOLOGIE DE LA FIN DU MONDE


2016
Création au Japon de la société de sécurité Nodachi financée par Kaneda Technologies.

2019
Eurocorps devient l’armée supranationale de l’Union européenne.

2024
Eurocorps finit d’intégrer toutes les armées nationales de l’Union européenne.

2025
Offensives européennes en Afrique subsaharienne pour rétablir la démocratie.
7 nouveaux pays rejoignent l’Union européenne et Eurocorps.

2025
Le Nodachi devient une véritable armée.

2027
10 pays d’Afrique australe s’allient pour former la NAU, dirigée par le président Edwar Dambé.

2028
Eurocorps quitte l’Afrique définitivement.

2029
La NAU se dote d’une force armée et d’une économie stable.

Début 2029
Création par James Niakaté des premières nanomachines destinées à guérir du cancer. James Niakaté étend l’usage des nanomachines au soin de toutes les maladies puis à l’arrêt du vieillissement.

Mars 2029
James Niakaté cherche à détruire ses recherches, des fuites ont lieu vers les États-Unis.

10 mai 2029
Après la mort d’un commando américain, les États-Unis classent la NAU comme une organisation ennemie de l’Humanité et associée à des terroristes.
Une bombe bactériologique explose sur le sol américain (Washington) et déclenche la peste rouge.

Juin 2029
Élection d’Ethan Henry à la tête des États-Unis en remplacement du président décédé.
Il reste élu jusqu’au 20 janvier 2032 avant de prendre la tête d’Hemera Genetics et de passer la main à Dikembe Hooper.

Juillet 2029
Le traité de Beijing regroupe de nombreux pays asiatiques (sauf le Japon) sous l’Union de la grande Asie, très vite appelée le Dragon Asiatique.
Son président est le Chinois Shou-Hsing Tao.

2031
Les États-Unis se coupent du reste du monde et interdisent le passage de leurs frontières sous peine d’exécution.

2031
La peste rouge a fait plus de 55 millions de victimes aux États-Unis.

Début 2032
La peste rouge disparaît aussi rapidement qu’elle est apparue.

2032
Le Dragon Asiatique se lance dans le démantèlement de la Corée du Nord qui abdique trois mois plus tard.

Mai 2033
Le Dragon Asiatique opère un blocus économique et militaire contre le Japon.

19 décembre 2033
En réponse, le Nodachi attaque le Dragon Asiatique.
Tous les membres des gouvernements des pays du Dragon sont décapités avec leur conjoint et leurs enfants.
Les chefs d’État et leurs familles sont enlevés et le président Shou-Hsing Tao est amené de force devant l’empereur du Japon, Naruhito.

1er janvier 2034
Le Dragon Asiatique déclare le Japon sous sa protection et retire ses troupes des eaux japonaises.
Le Nodachi devient la force nationale du Japon.

Mi 2034
Apparition de l’Anathème sur Terre.

Fin 2034
On compte plus de 300 éclosions de rivières, de lacs et d’océans de ténèbres, on dénote 600 millions de disparus et le double de désespérés.

Août 2035
Une partie de l’Anathème se rétracte et dévoile des régions entières métamorphosées.

Début de l’été 2036
Les 24 immortels se présentent au monde, certains se suicident face aux médias, en direct, pour prouver leurs dires.

Été 2036
Début de la construction des arches sur 24 grandes villes du monde.

Automne 2036
Présentation par James Niakaté de la première méta-armure : Excalibur.
Première grande victoire de l’Humanité lors du sauvetage de Dublin par Arthur.

Novembre 2036
Fondation du Knight. L’arche de Londres offre à l’organisationle palais de Westminster qui devient son quartier général, Camelot.
Création de la méta-armure Warrior peu après.

Fin 2036
Plusieurs victoires du Knight sur l’Anathème.

2037
L’hémisphère nord et l’Australie ne comptent plus vraiment de pays. Les immortels deviennent l’autorité locale.

Début 2037
Arthur ordonne que le plus d’oeuvres d’art possible soient sauvées.
Environ 1000 chevaliers et 15 000 personnes travaillent à ou pour le Knight.
Les arches regroupent presque 3 milliards de citoyens.

Fin 2037
Le jeu Knight débute.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 16:59

EUROCORPS 

C’est en 2019 que les choses ont commencé, bien avant que les immortels n’existent et que l’Anathème ne provoque la fin du monde connu. Cette année-là, pour la première fois et au grand étonnement des acteurs internationaux, les États européens, suite à un enchaînement de traités, ont décidé de se lier durablement et de former une force armée globale destinée à remplacer les armées nationales. 

Eurocorps, une force interarmées européenne créée en 1992, est ainsi devenue une véritable armée européenne le 1er octobre 2019 et dépendait désormais uniquement de l’Union européenne. Les armées nationales ont progressivement intégré Eurocorps pour disparaître seulement cinq années plus tard. Cette armée supranationale, quant à elle, est passée de 60 000 à 600 000 hommes durant ce court intervalle en recrutant activement au sein des lycées européens, suivant de cette façon le modèle américain. Avec cette nouvelle Eurocorps, le monde entrait dans une forme de mondialisation qui allait faire des administrations, des entreprises et des armées de véritables entités aux nationalités multiples, englobant un grand nombre d’États. Jusque-là, la mondialisation était rapide, mais pas aussi franche et affirmée. Avec Eurocorps, l’Europe disposait d’une figure de proue, un emblème sécurisant et annonçant aux autres continents : « Regardez, nous aussi nous disposons d’une force de frappe avec laquelle il faut compter ! » Et c’est ce que l’Europe a démontré. 

En 2025, Eurocorps a lancé des offensives en Afrique subsaharienne, offensives destinées à libérer plusieurs pays du joug de dictateurs pour instaurer une démocratie et un « gentil » patronat européen. La même année, sept pays ont rejoint l’Union européenne et, de fait, Eurocorps. On comptait parmi eux la Norvège, l’Islande ou encore la Turquie. Après deux ans de conflits larvés et violents dans plusieurs pays d’Afrique, la situation était critique pour Eurocorps. 

En 2027, dix pays d’Afrique australe, sous l’impulsion du Botswana et de l’Afrique du Sud, se sont ralliés sous un même drapeau, celui de la « NAU », la Nation Africaine Unie. Le président Edwar Dambé, soutenu par la Chine et par les gouvernements intégrés à la NAU, a été élu à la majorité des voix pour six ans, sans aucun remous politique. Coopérant militairement et économiquement, ces dix pays ont formé une opposition forte, pour ne pas dire inébranlable, à l’invasion de l’Afrique subsaharienne par les forces d’Eurocorps. Moins d’un an après sa création, la NAU est devenue un acteur international majeur. Victime de l’action européenne, elle a usé d’une politique médiatique acérée et implacable contre la présence d’Eurocorps en Afrique et a attiré par là même l’attention de pays tels que les États-Unis, la Russie ou encore l’Inde qui ont sévèrement condamné l’action européenne qu’ils avaient pourtant légitimée quelques années auparavant. De son côté, la Chine a envoyé des agents, des ingénieurs, des économistes, des chercheurs et de l’armement à la NAU en gage de son soutien et de son respect. Complètement dépassé et débouté, Eurocorps a déserté fin 2028 pour ne plus jamais poser le pied en Afrique.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:01

LA NAU, NOUVEL ACTEUR INTERNATIONAL 

Très rapidement, trop sûrement, une autre dizaine de pays venus d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Est est venue grossir les rangs de la NAU. Tous frontaliers, ces pays jouissaient d’une harmonie globale et partageaient leurs ressources dans une volonté d’indépendance éclatante et enflammée face aux nations extérieures à la NAU. Ainsi, l’Afrique du Sud et le Botswana faisaient profiter de leur économie aux pays plus au nord pendant que ces derniers offraient des ressources minières conséquentes et une main d’oeuvre peu onéreuse aux pays du Sud. 

Bien qu’il y ait eu quelques débordements envers les représentants de certains pays d’Europe présents en Afrique subsaharienne, les choses se sont plutôt bien passées. La NAU s’est même dotée de sa propre force de défense et d’une économie stable à peine deux ans après sa création. Bien qu’intégrés à la NAU qui était finalement un regroupement économique, militaire et politique, les pays restaient souverains... en surface seulement, car le gouvernement Dambé avait en fait tendance à prendre les décisions pour les autres. 

Mais ce qui a le plus surpris la communauté internationale a sans doute été la troublante capacité que la NAU avait d’innover sur les terrains techniques comme scientifiques, notamment au niveau de la bioingénierie et de la nanoingénierie. C’est en effet dans des laboratoires de la NAU à Johannesburg que les premières nanomachines destinées à soigner l’être humain du cancer ont été inventées.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:02

CHANGER LA FACE DU MONDE 

Certains pensent que le commencement de l’Horreur a eu lieu avec la création des premières nanomachines médicales, bien que ceux qui connaissent la vérité affirment que tout a commencé bien avant. Ce sont le Docteur James Niakaté et son équipe de Johannesburg qui, en premier, ont mis au point les nanomachines médicales, aussi nommées nanoM. Par un procédé simple de destruction et de remplacement des organes et des tissus infectés, les nanoM avaient pour but de remplacer les thérapies et les opérations très lourdes que devaient subir les patients. Injectées en quantité considérable dans le corps, elles devaient agir de manière automatisée pour exécuter une tâche bien précise sur un type de cancer donné, et s’autodétruire doucement dans les organes digestifs pour être expulsées par la suite. 

On raconte que, suite à une « erreur » de programmation, le Docteur James Niakaté a changé l’objectif des nanoM. Plutôt que de simplement soigner les tissus et les organes détectés comme atteints d’une forme de cancer, les nanoM allaient simplement éliminer, remplacer ou modifier tout ce qu’elles jugeraient dangereux, nocif pour le corps, et avec succès. C’est ainsi que cette « petite erreur » a modifié la face de toute la médecine. En somme, en lieu et place des centres de soin, en remplacement des médicaments, les nanoM pouvaient guérir une personne de tout, en très peu de temps. Maladies, blessures, fractures, empoisonnement... 

C’est seulement quelques semaines après cette fantastique découverte que l’équipe de Niakaté s’est rendu compte, toujours par hasard selon les dires, que les nanoM soignaient aussi la vieillesse des cellules. Pouvant modifier à peu près n’importe quoi au niveau moléculaire, elles réussissaient à rajeunir les cellules d’un être pour le maintenir à l’âge où elles avaient été injectées. Pour résumer, une injection de nanoM signifiait l’arrêt du vieillissement. On aurait pu légitimement imaginer que cette nouvelle technologie offrirait son lot d’erreurs, d’effets secondaires et de cobayes morts en phase de test. Il n’en a rien été. Tout se passait sans encombre, la science avançait implacablement, sans aucune erreur visible. C’était un pas de géant pour la science, pour la médecine, pour l’Humanité en fait. Et James Niakaté a tenté de tout saccager. 

Contre l’avis de ses pairs, Niakaté a décidé de garder sa découverte secrète. Selon ses propres affirmations, il la trouvait trop dangereuse, beaucoup trop imprévisible pour l’avenir de l’Humanité. En tant que chef du projet nanoM, il a détruit par incinération les cobayes animaux utilisés pour les tests et a crypté ses données pour que personne d’autre ne puisse jamais reproduire la technologie nanoM. C’était sans compter sur un de ses collègues moins scrupuleux, le professeur Bryan Montgomery qui, lors de cette tentative de destruction, a tout révélé à un ami travaillant à l’ambassade des États-Unis de Johannesburg, Ethan Henry, aujourd’hui devenu un immortel célèbre. Beaucoup pensent que c’est cet acte qui a amené l’Anathème sur le monde.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:04

LES ÉTATS-UNIS ENTRENT EN PISTE 

Lorsqu’Ethan Henry a appris les résultats du projet nanoM, il a pris contact avec ses responsables qui ont eux-mêmes pris contact avec le sommet de la pyramide. Peu de temps après, un groupe pharmaceutique du nom d’Hemera a contacté l’équipe du Docteur Niakaté pour lui acheter son projet. La somme proposée alors atteignait une dizaine de milliards de dollars. Campant sur ses positions, James Niakaté a refusé de céder et a feint de ne pas comprendre les requêtes. 

Toutefois, le groupe Hemera était dirigé plus ou moins, de près ou de loin, par des sénateurs et des conseillers du gouvernement américain. Les puissants cheveux blancs ne se sont donc pas laissé faire et ont réussi, en quelques semaines, à faire passer la NAU pour un ennemi potentiel des États- Unis, et donc du monde. Ils ont soufflé sur les braises de la menace terroriste et intégriste qui avait enflammé la planète quelques années auparavant, bonimentant sur le fait qu’un certain nombre de pays de la NAU, en particulier l’Afrique du Sud, possédaient des armes de destruction massive, allant du missile nucléaire à la bombe bactériologique. 

Des inspecteurs de l’ONU ont été envoyés sur place pour enquêter, dont, parmi eux, un commando des forces armées américaines. Ce dernier a tenté de s’emparer des recherches du Docteur Niakaté en se rendant dans le centre où avait été créé le projet nanoM. Les États-Unis avaient sous-estimé leur adversaire. Depuis la guerre contre Eurocorps, la NAU avait tissé en son sein un réseau de protection occulte, une police secrète très étendue, nommée Monna-Molelo, les « Hommes de Feu » dans la langue traditionnelle du Bostwana. Organisé en équipes de sécurité verrouillant chaque ville et chaque village, équipé d’une technologie de pointe « offerte » par la Chine, le Monna-Molelo s’avérait extrêmement efficace, en particulier lorsqu’il s’agissait de prévenir des actes d’espionnage, de coercition ou encore de sabotage de la part des pays extérieurs à la NAU. Cette police secrète avait depuis longtemps compris les intentions des forces américaines ainsi que leurs méthodes de fonctionnement. 

Lorsque le commando est arrivé avec les forces de l’ONU, tous les hommes qui le composaient étaient, sans le savoir, déjà morts. Une fois prévenu, le président Edwar Dambé a simplement ordonné de les éliminer et de renvoyer leurs corps aux États-Unis. Ce que les agents du Monna-Molelo ont fait dans la journée et avec toute la discrétion possible. Voyant leurs hommes disparus sur le terrain, les puissants cheveux blancs ont essayé de mettre l’ensemble de la communauté internationale de leur côté. Ils ont accusé la NAU d’avoir fait disparaître des agents de l’ONU, ont produit des clichés d’usines de bombes, ont créé de faux témoignages d’habitants de la NAU critiquant le régime Dambé et ont presque réussi à convaincre le monde. Presque.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:06

« CITO, LONGE, TARDE » 
PARS VITE, VA LOIN, REVIENS TARD 

Un nombre non négligeable de personnes pense que tout ce qui s’en est suivi est dû à la NAU. À vrai dire, même si tous les investigateurs de fond pensent que le gouvernement Dambé est parfaitement innocent sur le sujet, il subsiste encore des doutes. Toujours est-il que le 10 mai 2029, alors que les États-Unis se proclamaient victimes de la NAU et qu’ils annonçaient à la Terre entière qu’ils étaient « menacés », quelque chose d’horrible est arrivé. À Washington, lors de l’éloge funèbre prononcé par le président des États-Unis, Ryan McArthur, en l’honneur des soldats du commando disparu sur le territoire de la NAU, une bombe a explosé. Il s’agissait d’une bombe bactériologique dont l’explosion a propagé un virus inconnu, mortel, et aux effets extrêmement rapides, que les commentateurs ont nommé quelques jours plus tard, et à tort, la « peste rouge ». 

Lorsque la bombe a explosé et que la peste s’est répandue dans Washington et ses environs, les symptômes se sont déclarés en quelques heures seulement, touchant des centaines de milliers de personnes. Dans les rues, des gens pris d’hystérie brûlaient leurs proches contaminés, la population de la capitale devenait folle et les forces de l’ordre peinaient à retenir les mouvements de panique. Selon les rapports, près de deux millions de personnes, dont le président, sont morts à Washington et dans les 100 kilomètres entourant la ville en seulement une journée. 

Par chance, le gouvernement a rapidement réagi et a mobilisé la Garde nationale ainsi que de nombreuses agences fédérales et gouvernementales telles que le FBI ou le CDC (Central for Disease Control and prevention). Les deux États entourant Washington, le Maryland et la Virginie, ont été mis en quarantaine et les hommes de la Garde nationale abattaient sans scrupule les forcenés qui tentaient de la percer. Par chance, certaines personnes mieux préparées, ou peut-être au courant de cet événement, ont réussi à se calfeutrer chez elles et à empêcher le virus de les atteindre. Des fusillades violentes ont éclaté entre des gens en sécurité chez eux et des victimes de la peste complètement désespérées, au bord de la folie même. Certains, grâce à leur débrouillardise, leur résistance ou leur opiniâtreté, ont quand même réussi à survivre et sont devenus des héros pour le peuple américain. Bref, en quelques jours de malheur et de douleur, la peste rouge avait changé la face des États-Unis. 

Le gouvernement, sans président, a dû organiser des élections à la va-vite. C’est le diplomate républicain Ethan Henry qui a été élu pour assurer l’intérim. Chicago, où étaient regroupés les agents du CDC et le reste du gouvernement, est devenue la nouvelle capitale des États-Unis. Seuls, abîmés, touchés dans leurs valeurs comme dans leur orgueil, les États-Unis ont décidé d’adopter une politique isolationniste. En deux années seulement, ils ont coupé les communications avec les États extérieurs, ont démissionné de l’ONU, dont le siège avait été déplacé à cause de la pandémie, ont retiré leurs troupes des divers théâtres d’opérations dans lesquels ils étaient engagés, allant parfois jusqu’à abandonner leurs bases militaires, ont annulé leurs accords commerciaux, sauf avec la Chine et une poignée d’autres pays qui sont restés des partenaires commerciaux neutres, et ont interdit, sous peine de mort, le passage non autorisé de leurs frontières. 

Reclus du reste du monde, le pays a tenté de lutter seul contre la peste rouge qui continuait de se répandre peu à peu. Au grand étonnement de la communauté internationale, ils ont tenté de réduire l’épidémie en vitrifiant, par l’intermédiaire d’une bombe propre, l’ancienne capitale des États-Unis. Comme lors des épidémies de peste médiévales, des lois insensées ont été éditées pour contenir le virus, et dans les rues des villes touchées, des centaines de cadavres étaient empilés et brûlés sur ordre du gouvernement. 

En 2031, dans un rayon de 600 kilomètres autour du lieu de l’explosion, de New York à la Caroline du Nord, du New Jersey à l’Ohio, la peste rouge avait fait plus de 55 millions de victimes et continuait de se répandre. À partir de cette année, très peu d’informations sur la situation des États-Unis ont filtré en dehors de ses frontières. On sait toutefois que la peste a disparu aussi subitement qu’elle était apparue au début de l’année 2032, laissant la population traumatisée, le gouvernement exsangue et tout le territoire en proie à un début de guerre civile. Les savants, les médecins du monde entier suivent encore des recherches sur la peste rouge sans en comprendre sa nature ou sa provenance. Nul doute que le secret est bien caché quelque part au fin fond des États-Unis... ou des territoires de la NAU. 
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:07

LA CRÉATION DU DRAGON ASIATIQUE 

Fin 2029, suivant l’exemple de la NAU dont les États membres, très solidaires entre eux, avaient montré qu’ils pouvaient défier tout l’Occident, les pays d’Asie, sous l’impulsion de la Chine, ont décidé de former une coalition qui est rapidement devenue une organisation supranationale gérant, notamment, les affaires d’ordres commercial et militaire. Parmi les membres de la coalition, on comptait la Chine, la Corée du Sud, qui, abandonnée par les États-Unis, espérait retrouver une certaine force, le Laos, le Vietnam, la Thaïlande, le Cambodge, le Japon et même l’Inde. 

Généreuse en surface, la Chine a même permis à ses pays alliés de bénéficier de plusieurs de ses nombreuses compétences, en matière de sciences, d’ingénierie ou encore d’industrie. En retour, la Chine demandait seulement la présidence de cette union. Appâtés par tant de cadeaux, les pays membres ont accepté le marché. Seul le Japon a refusé et décidé de se séparer des autres pays. La Chine n’a émis aucune protestation. 

Sous sa présidence et suite au traité de Beijing de juillet 2029, la coalition a pris le nom d’« Union de la grande Asie » et a été nommée plus familièrement et par tout le monde le « Dragon Asiatique ». L’idée ayant émergé suite à la création de la NAU, le Dragon Asiatique en a très simplement copié toute l’organisation et tout le système. Des diplomates et des administrateurs de la NAU ont même été envoyés en Chine et en Inde pour expliquer la manière dont la NAU fonctionnait. Les États sont restés en surface maîtres sur leurs territoires et les décisions devaient en apparence être prises par une assemblée. Tout fonctionnait bien. Rien ni personne n’a empêché la Chine et son gouvernement, présidé par Chen Hoang, de prendre le contrôle du Dragon Asiatique et de mettre à sa tête un de ses ministres, le vénérable Shou-Hsing Tao, âgé de 74 ans. Tout fonctionnait vraiment bien, jusque-là.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:09

LE SOUFFLE DU DRAGON 

Et puis, sans prévenir, au cours de l’année 2032, le Dragon Asiatique s’est lancé dans une politique de démantèlement des forces nord-coréennes et de tout son arsenal. Depuis la Corée du Sud, les colossales forces unies de la grande Asie ont assiégé le pays et lancé des assauts rapides et brutaux sur les centres névralgiques de l’armée nord-coréenne. Même sous la menace d’une riposte nucléaire ou bactériologique, les forces du Dragon Asiatique ont continué leur campagne. Sans aucun moyen de contrer le souffle guerrier implacable de ses voisins unis, la Corée du Nord a abdiqué. 

En moins de trois mois, le Dragon Asiatique avait réussi à éliminer un ennemi du « monde libre », un pays qui entachait la magnifique union de l’Asie, et à s’affirmer sur la scène internationale, notamment en termes militaires. Le territoire de la Corée du Nord a été intégré à la Corée du Sud et géré par une administration composée de différents bureaucrates de l’Union. À ce stade, le Dragon Asiatique n’avait plus rien à prouver. Pourtant, Shou-Hsing Tao et le bureau présidentiel de l’Union ont décidé de concentrer leurs forces et leurs efforts sur le Japon dès mai 2033. 

Le pays avait quitté le Dragon Asiatique à l’aube de sa création et représentait une menace pour sa cohérence, ou plutôt son « hégémonie » d’après les déclarations du très vénérable Shou-Hsing Tao. Sans entrer dans une guerre ouverte avec le Japon, guerre qui aurait placé les pays membres du Dragon Asiatique dans le rôle des « méchants », l’Union a décidé d’organiser un blocus commercial et militaire autour de la péninsule. La raison de celui-ci reste encore floue aujourd’hui, on parle d’une tension grandissante entre le Japon et le Dragon Asiatique, de l’assassinat d’un responsable de l’Union ou d’une source pétrolière à l’appartenance controversée. 

Toujours est-il que pour mettre en place le blocus, on a prétexté que la force de défense japonaise (le Japon avait encore interdiction de lever une armée) devenait une véritable force de guerre, que des agents japonais étaient impliqués dans l’attentat qui avait provoqué la peste rouge... bref, on a trouvé une bonne raison. Allié à la Russie et à la NAU, éloigné des États-Unis qui souffraient de la maladie et méprisant totalement les menaces de l’Union européenne et de sa « petite » Eurocorps, le Dragon Asiatique a renforcé son blocus à la fin de l’année 2033. Des vaisseaux de guerre ont mouillé très près des côtes, des avions patrouillaient au-dessus de la péninsule, lançant parfois quelques raids invisibles sur des points stratégiques. Les Japonais, terrifiés, n’osaient pas protester... en apparence seulement.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:11

LE NODACHI 

Lorsque la force de sécurité privée Nodachi s’est créée en janvier 2016, personne n’y a prêté attention. Pourtant, une société dont le nom vient d’un énorme katana destiné à couper un cavalier et son cheval en deux dans le sens de la longueur aurait pu mettre la puce à l’oreille de la communauté internationale. L’année d’après, le Nodachi était une société de sécurité connue pour ses équipements high-tech et ses agents sortis des meilleures armées du monde. C’était l’entreprise Kaneda Technologies qui finançait le Nodachi par l’intermédiaire de plusieurs filiales, notamment une grosse banque sino-japonaise nommée Mizaho Bank. 

Doucement, le Nodachi grandissait, évoluait et ses membres devenaient les vigiles, les agents de sécurité et parfois les gros bras de nombreuses entreprises, appartenant à Kaneda ou non, de quantité d’hommes politiques ou encore de célébrités internationales. Dans un monde où la tension était presque palpable, où les crimes et les attentats étaient de plus en plus nombreux, des États-Unis à la Chine en passant par l’Australie, les agents du Nodachi se trouvaient partout. Ils étaient appréciés pour leur discrétion, leur savoir-faire et pour l’impunité avec laquelle ils pouvaient agir. 

En 2025, plus qu’une simple et docile société de sécurité, le Nodachi était devenu une véritable armée. Seuls quelques élus connaissent la vérité, mais on raconte qu’à ce stade de son existence, le gouvernement japonais participait activement au financement de la force Nodachi qui comptait près de 100 000 agents répartis sur tout le globe. 

Dès 2032, 12 000 employés de cette force sont même venus « aider » les États- Unis à se redresser et à sécuriser leur côte Est déchirée par la peste rouge et d’incessants conflits internes. C’est durant cette période que le Nodachi a révélé son vrai visage. Les milliers d’agents envoyés ont utilisé des méthodes extrêmement brutales pour contenir la population, n’ont pas hésité à tirer sur des civils et à organiser des procès sauvages, exécutant des criminels en place publique « pour l’exemple ». Certaines rumeurs faisaient état de la présence d’une technologie très avancée au sein du Nodachi, de soldats cybernétiques, de drogues de combat, d’armures de guerre déviant les tirs de gros calibre et de drones intelligents. Vu le peu d’informations filtrant sur la situation aux États-Unis, aucun pays n’a réagi malgré les mises en garde de plusieurs journaux d’investigation et d’observateurs indépendants, qui ont crié leur indignation dans l’indifférence générale. 

Et puis, lorsque les premiers raids du Dragon Asiatique ont frappé le Japon en 2033, la réponse du Nodachi a été particulièrement brutale. Elle a été si sale et violente que beaucoup de gens très sérieux doutent encore de la véracité de ces événements. Loyal au gouvernement japonais et à son île, soutenu par l’une des plus grandes entreprises du monde et servi par une technologie en avance d’une génération, le Nodachi a répondu au Dragon Asiatique en seulement une nuit. 

Le 19 décembre 2033, jour du Tennō Tanjōbi (fête nationale du Japon et jour d’anniversaire de l’empereur actuel), les capitales des pays membres du Dragon Asiatique, leurs bâtiments gouvernementaux, leurs infrastructures énergétiques et de communication, ont été frappés par des escouades de combat venues de nulle part, utilisant des procédés de camouflage optique, des armes capables de faire fondre les plus épais blindages et des drones de guerre massacrant les soldats sous des pluies de bombes chimiques. Les soldats du Nodachi déjà présents sur les lieux comme agents de sécurité ou gardes du corps ont grandement aidé leurs collègues en ouvrant des voies d’accès ou en provoquant des diversions bienvenues. 

Avec une discipline rare et une organisation millimétrée, tous les membres des gouvernements des pays unis sous la bannière du Dragon Asiatique ont été exécutés par décapitation, conjoints et enfants compris, les chefs d’État et leurs familles ont été enlevés et le président de l’Union, Shou-Hsing Tao, a été amené devant le trône de chrysanthème, face à l’empereur Naruhito, fils d’Akihito. Au terme d’un entretien qui a duré trois jours et trois nuits, Shou-Hsing Tao a été raccompagné au siège administratif du Dragon Asiatique, situé en Chine, par près de 8 000 soldats du Nodachi et dans un calme absolu. Les chefs d’État enlevés ont été retrouvés dans leur pays quelques jours plus tard, ligotés et souvent assoiffés ou affamés. 

Le 1er janvier 2034, le Dragon Asiatique retirait ses troupes des eaux du Japon et Shou-Hsing Tao a déclaré que l’île était désormais sous la protection du Dragon Asiatique. Dans le même temps, le premier ministre du Japon et l’empereur ont déclaré le Nodachi « protecteur du Japon et du peuple japonais ». Les membres de la force de défense japonaise, mais aussi les services de secours ou encore les agents de police, ont doucement été intégrés à cette nouvelle force nationale. Tout est rentré dans l’ordre et la communauté internationale est restée comme à son habitude complètement inactive et stupéfaite.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:12

L’ANATHÈME 

C’est à la moitié de l’année 2034 que l’Anathème a frappé le monde, non pas comme une épidémie, une météorite géante ou une tempête de missiles nucléaires, mais plutôt comme une véritable invasion, bien orchestrée. 

D’abord, ça a été des nuits bien plus longues qui ont étonné les scientifiques et le reste de la population. Peu importe la partie du globe, la nuit tombait en effet beaucoup plus rapidement qu’à l’accoutumée et, bien que le soleil ne se soit pas couché plus tôt, le ciel s’assombrissait pour déverser une obscurité nocturne à des heures précoces. Dans des communautés isolées, les médias ont rapporté des apparitions étranges d’êtres irréels, des événements surnaturels suivis de dizaines de disparitions. 

Doucement, la peur s’est installée dans ces régions reculées, parfois laissées à l’abandon par leur gouvernement. Puis, en l’espace d’un soir, au Proche-Orient, la nuit a décidé de perdurer, comme si la lumière du soleil n’arrivait plus à percer l’obscurité. 

De l’Égypte à l’Afghanistan, de la Géorgie au Yémen, l’obscurité s’est installée et intensifiée. Des rapports des autorités sur place parlaient de ténèbres presque palpables et d’animaux inconnus et dangereux rôdant dans les villes. Et bientôt, plus rien. Toute la population de cette grande région du globe avait disparu. 

L’angoisse de la fin du monde a pris l’Humanité au ventre. On a tenté de trouver des parades, on a envoyé des hommes pour retrouver les disparus, des enquêteurs pour savoir comment et pourquoi les ténèbres avaient pris des dizaines de millions de personnes... Mais rien n’a été trouvé, aucun indice. Rien.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:13

LE DÉSESPOIR 

Quelques semaines plus tard, la même chose s’est produite dans de nombreuses autres régions du monde : en Asie, en plein territoire du Dragon Asiatique, entre le nord de la Chine et la Malaisie ; dans l’Est des États-Unis, dans l’immense région qui avait été infestée par la peste rouge, de la Floride à la frontière canadienne ; en Europe centrale, depuis la frontière russe jusqu’à Paris et de l’Italie à l’Allemagne ; et en Afrique centrale, de la Mauritanie au Soudan. 

Cette fois-ci, tous les habitants n’ont pas disparu comme au Proche-Orient et beaucoup ont réussi à quitter l’obscurité. Certains d’entre eux, beaucoup même, étaient profondément changés, physiquement et mentalement, comme si l’espoir et toute trace d’humanité les avaient quittés. Ils se comportaient en déments, pleurant et hurlant leur douleur avant de se donner la mort ou d’attaquer leurs proches. 

On a tardivement nommé ce phénomène le « désespoir » et ceux qui y étaient sensibles les « désespérés ». Ces derniers avaient changé même physiquement, leur corps laissant paraître de mystérieuses plaques noires sous leur chair abîmée, leurs yeux se fonçant et devenant vitreux. Au début, la communauté internationale a cru à une maladie nouvelle, provoquée par ces nuits surnaturelles. Mais bien vite, tous ont compris que la science ne pouvait répondre à ces questions. 

C’est le Nodachi qui a lancé en premier les hostilités. Des escouades ont été envoyées par centaines abattre les désespérés là où ils se tenaient en nombre. Les cadavres ont été déposés dans des charniers puis brûlés. Sous les panaches de fumée dégagés par les milliers de morts qu’on passait par les flammes, les forces du Nodachi affrontaient toujours plus d’humains devenus fous et dangereux. 

D’autres forces armées leur ont emboîté le pas et ont fait de même. On a assisté à des scènes d’horreur. Le désespoir s’étendait, « contaminant » d’autres gens qui avaient lâché prise et perdu foi en l’avenir. Peu à peu, le monde s’enfonçait dans les ténèbres. Beaucoup pensent encore qu’il s’agissait de la suite logique des événements passés, mais beaucoup d’autres estiment que des solutions moins radicales auraient pu être trouvées.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:14

LES TACHES DE TÉNÈBRES 
RIVIÈRES, LACS ET OCÉANS D’OBSCURITÉ 

Et puis, dans des lieux jusque-là épargnés, des taches d’obscurité, comme des endroits où la nuit ne voulait pas lâcher prise, sont apparues partout sur le globe. Fort heureusement, elles étaient souvent de petite taille, comme de simples lacs, s’étendant sur quelques kilomètres seulement, parfois sur une petite ville, et durant rarement plus de quelques jours. 

Lors des « éclosions de ces rivières, lacs et océans de ténèbres » comme le disait le Docteur Niakaté, des créatures inhumaines enlevaient des gens pour les emmener dans l’inconnu tandis que d’autres cédaient au désespoir, ruinant des communautés entières par leurs actes barbares. De temps à autre, des événements surnaturels comme des pluies de cendres ou un froid extrême frappaient les territoires à l’intérieur de ces taches. Des centaines sont apparues, partout. 

Fin 2034, on comptait plus de trois cents éclosions, avec leur lot de disparus et de désespérés. Aucun gouvernement, aucune institution, personne ne semblait pouvoir faire quoi que ce soit face aux ténèbres qui envahissaient le monde. 

En décembre 2034, les organismes de statistiques dénombraient près de 600 millions de disparus et près du double de désespérés. La démence de ces derniers était d’ailleurs de plus en plus terrible, tous semblaient vouloir anéantir l’Humanité saine et s’adonnaient à des actes de violence et à des atrocités sans commune mesure : viols, torture et meurtres. 

Malgré les efforts conjoints du Nodachi et de nombreuses forces armées telles qu’Eurocorps, le Monna-Molelo ou encore les restes de l’armée américaine, les désespérés continuaient d’apparaître.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:16

L’HORREUR 

Les médias ont rapidement nommé tous ces phénomènes l’« Horreur ». 
Poser un nom sur cette fin du monde a aidé la population à y voir plus clair et à se mobiliser. Les communautés isolées dans les lieux que l’obscurité noyait se sont organisées, au niveau local ou national. Les gouvernements ont débloqué des crédits, ont rendu leurs infrastructures gratuites et tous leurs fonctionnaires ont bataillé pour aider les gens apeurés. Bien qu’elle restât encore abominable, la situation se calmait un peu. 

À la moitié de l’année 2035, moins de lacs de ténèbres parsemaient le monde et, si des désespérés hantaient toujours la planète, la réponse menée par le Nodachi commençait à porter ses fruits. 

Et puis, en août 2035, l’obscurité a commencé à se retirer à certains endroits, laissant tout de même de grandes surfaces sous les ténèbres. Comme la marée descendante qui laisse parfois apparaître le cadavre d’un noyé, la lumière revenue a dévoilé des paysages complètement modifiés par l’Horreur. 

Dans une partie de l’Afrique, la terre, les bâtiments, les pays, les villes avaient été gelés, comme soumis à des températures spatiales. Dans les rares centres de population, des statues d’humains et d’animaux congelés se dressaient sous le soleil blafard. Les premiers explorateurs de cette immense région ont subi de plein fouet des températures avoisinant les -70 °C et l’assourdissant silence de mort. Sans véritable raison, ce désert gelé a été nommé le territoire de la Dame. 

En Europe centrale, une pénombre froide assombrissait tout. De nombreux survivants qui s’étaient cachés sont réapparus, parmi lesquels de nombreux désespérés. La faune avait diamétralement changé, et même les animaux les plus dociles s’étaient changés en des parodies de créatures au corps monstrueux couvert d’une substance noire, aux dents et aux griffes acérées. Rapidement, des témoignages ont fait état de milliers de créatures volantes, semblant presque nager dans des vagues d’encre en suspension dans l’air. D’autres encore ont affirmé que ces abominations du ciel annonçaient la venue d’un gigantesque monstre, semblable à un prédateur des abysses capable de dévorer un village entier. On a vite appelé cette région le territoire de la Bête. 

En Asie, sur les restes du territoire du Dragon Asiatique, la nuit déclinante a révélé des paysages d’os, de peau et de sang. Partout, la terre, la végétation, les animaux et parfois même les bâtiments avaient été changés en des atrocités composées de chair et de morceaux de corps humains. Les arbres étaient faits de membres, leurs branches de veines au bout desquelles pendaient des yeux vivants. Le sol lui-même était jonché de mains levées, d’ongles tranchants ou encore de bouches garnies de crocs, prêtes à mordre la première personne passant à proximité. Beaucoup d’habitants qui n’avaient pas réussi à fuir la nuit s’étaient changés en monstres de chair, et les désespérés étaient devenus plus que des fous, mutilants leur propre corps, s’abaissant aux instincts les plus vils. Cette nature transformée, parodique, a sans doute été le pire mal infligé par l’Horreur. Un mal qui occupe aujourd’hui presque toutes les forces du Nodachi, 24 heures sur 24, et que l’organisation appelle maintenant le territoire de la Chair. 

Sur le sol des États-Unis, là où la peste rouge avait frappé, l’obscurité levée a révélé des mégalopoles vides de presque tous leurs habitants. Les premiers rapports des renseignements ont indiqué que les machines étaient devenues vivantes, que les bâtiments semblaient se mouvoir pour reconfigurer les villes et que, de temps à autre, dans les avenues des immenses cités, de monstrueux engins cyclopéens foulaient le sol en ruines. Rapidement, ces données se sont avérées exactes et la zone a été déclarée « zone noire », soumise à quarantaine et interdite d’accès. On a nommé cette zone le territoire de la Machine. 

Seules les ténèbres du Proche-Orient ne se sont pas levées. Certains ont même dit qu’elles s’intensifiaient. Elles formaient un océan de nuit, immobile, silencieux et dont personne ne revenait jamais. Chaque nuit, ces régions souillées par l’Horreur révélaient leur lot d’atrocités. Leurs territoires corrompus semblaient vouloir ou devoir s’étendre et, peu à peu, la planète tout entière s’est mise à désespérer alors que de nouvelles taches de ténèbres naissaient. 

Doucement, la fin du monde rongeait la planète. Subtilement, la température a baissé d’une dizaine de degrés sur toute la surface du globe. La végétation mourait peu à peu et plus rien ne poussait sur la Terre, obligeant l’Humanité à trouver des parades avec la création de milliers de fermes hydroponiques et l’accroissement de l’élevage. Les choses ont peu à peu perdu leurs couleurs, rendant les plus vives teintes, les plus éclatantes fleurs aussi ternes que si elles avaient été abandonnées depuis des années. Étonnamment, seuls les oeuvres d’art originales et les lieux où l’art était pratiqué ou vu, de la salle de spectacle au musée, conservaient leurs couleurs vives. 

Malheureusement, peu d’artistes paraissaient avoir conservé leurs dons, leurs talents, et bientôt, l’art a presque totalement été oublié, comme si l’Humanité en avait perdu le savoir, le sens, l’envie. L’espèce humaine a failli perdre la bataille pour sa survie.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:17

LE SALUT DES IMMORTELS 

Puis au début de l’été 2036, les immortels se sont révélés. Au nombre de 24, on comptait parmi eux des chefs d’État, des hommes politiques ou des patrons de corporations multinationales, comme l’ancien président des États-Unis, Ethan Henry, le dirigeant de Kaneda Technologies, Iwata Kaneda, ou encore le célèbre Ismaël Jhélam, directeur de la Byrd Corporation. 

Par les médias, télévision, journaux, internet ou encore réseaux RA (Réalité Augmentée), chacun s’est localement présenté et a affirmé faire partie d’une organisation vouée à sauver le monde des ténèbres. Toute une frange de la population a crié au complot et a désigné cette organisation sous le nom d’Illuminati, de Reptiliens ou autres. Certains ont trouvé ou fabriqué de fausses preuves sur la participation des immortels à l’Horreur. 

Dans des villes comme Rio de Janeiro ou Johannesburg, des émeutes ont éclaté. Mais une autre partie de la population, celle plutôt située dans l’hémisphère nord, avait besoin d’un salut, d’une porte pour sortir de l’Horreur. Inconsciemment, la plupart des gens de cette face de la planète appréciaient, voire vénéraient les immortels, comme s’il s’agissait de l’ordre naturel des choses.

Ainsi, quand certains des immortels se sont « suicidés » puis sont revenus à la vie devant la caméra pour prouver leurs dires, seuls les femmes et les hommes les plus indépendants ou incrédules ont hurlé au canular. Les autres semblaient avoir trouvé la preuve que leurs sauveurs étaient de nature quasi divine. Bien entendu, les immortels ont précisé que c’était la science qui les avait rendus ainsi et que ceux qui les serviraient pourraient y accéder. Car ce qu’ont proposé les immortels à l’Humanité n’a rien été d’autre qu’une vie de servitude.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:19

LES ARCHES ET LES CITOYENS 

Durant l’été 2036, les pays d’Occident, la Russie, plusieurs États d’Asie comme le Japon ou encore l’Australie ont vu l’édification d’arches sur leur territoire. Au-dessus de certaines grandes villes comme Chicago ou Londres, plusieurs structures en forme de dôme ont commencé à être érigées sur ordre des gouvernements, sans que personne ne puisse protester. Le marché qu’ont proposé les immortels aux gens était simple. 

Les 24 hommes et femmes allaient faire de 24 des plus grandes villes du monde des « arches » et protégeraient ainsi tous ceux qui accepteraient de les rejoindre. Dans ces 24 villes, les grands dômes se sont allumés, capables de diffuser une puissante lumière destinée à repousser les ténèbres hors des arches à la moindre alerte. Aidés par le Nodachi, qui bien que très occupé en Chine et ailleurs a activement participé à leur soutien (le dirigeant du Nodachi, Iwata Kaneda, étant lui-même un immortel), les immortels ont organisé le « salut » de l’Humanité qui les suivrait. Sur 24 grandes cités du monde, de nouveaux immeubles colossaux se sont élevés et ont été terminés en un temps record grâce à une technologie avancée, celle des nanoconstructs. 

Avant la fin de l’année 2036, grâce à des plans en 3D, des machines microscopiques ont construit les arches à partir de matériaux simples qu’elles pouvaient modifier au niveau moléculaire. Avec de simples éléments recyclés, ces cités sont devenues des arches immenses et ont été pourvues de plusieurs dômes de lumière. Tous ceux qui accepteraient de servir les immortels y seraient les bienvenus. Les frontières, pour ceux qui allaient se réfugier dans les arches, seraient abolies et les troupes locales, comme celles du Nodachi, frapperaient violemment les pays qui refuseraient de coopérer. 

Protégées des ténèbres par des coupoles éclairées et amplifiant la lumière, les arches ont fait des centaines de millions d’adeptes et, grâce aux nanoconstructs, elles se sont agrandies jour après jour. Les gens qui sont venus pour y vivre ont été nommés « citoyens » et on leur a implanté sous la peau une puce de reconnaissance d’identité. Marqués et perdant leur anonymat, les citoyens ont choisi la sécurité au prix de la liberté. Ils sont devenus des travailleurs, organisés en échelons selon leurs compétences. 

Les plus manuels et pauvres vivaient dans des habitats étroits et les plus intellectuels et riches, dans de magnifiques appartements au sommet des gigantesques conforteresses, au plus près des dômes. On a placé un immortel et des conseillers à la tête de chacune des arches et, entre leurs murs, la paix est revenue. C’est un fait, il n’y a presque jamais eu de rébellion et aucune tache de ténèbres n’est apparue dans une arche, ou très peu... 

Début 2037, la vingtaine d’arches abritait à elle seule à peu près 3 milliards de personnes. En 2037, l’hémisphère nord et l’Océanie ne comptaient plus vraiment de pays. Certaines arches s’étendant sur des centaines de kilomètres abritaient presque toute la population du pays où elles avaient été construites, et il n’y a bientôt eu comme autorité que les immortels locaux. Même si les gouvernements des pays existaient toujours, si leurs membres travaillaient encore un peu, c’était surtout pour ne pas perdre la face. Comment diriger et administrer un pays et y établir des lois quand une majorité de la population s’est réfugiée dans une arche d’un pays voisin, parfois même située sur deux pays ? 

Certains, qui désiraient rester libres, ont refusé de vivre dans les arches et, même s’ils étaient poussés à se réfugier auprès des immortels par les gouvernements et les autorités locales en train de s’éteindre, ils n’en ont pas démordu, s’organisant en petites communautés indépendantes pour tenter de se protéger les uns les autres des ténèbres et des désespérés qui ruinaient le monde.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:20

LES REBUTS 

Rapidement, ces personnes évoluant autour des arches et voulant rester libres ont été appelées « rebuts » et leur lieu de vie nommé « terrier » par les citoyens, qui voyaient en eux des passéistes, voire des ennemis de la « nouvelle Humanité », celle qui servait les immortels. Bien rapidement, le terme rebuts s’est généralisé, même pour ceux qui étaient concernés. Fiers d’être libres, ils n’hésitaient pas à s’opposer ouvertement aux immortels et aux citoyens. 

Dans certaines régions, plusieurs centaines de communautés sont devenues réellement sauvages, attaquant les convois voyageant d’arche en arche, d’autres communautés ou encore des soldats isolés chassant les désespérés. Ces communautés-là n’ont pas longtemps résisté et ont elles-mêmes cédé au désespoir, se laissant envahir par les ténèbres. Ce sont certainement les rebuts qui ont compris en premier qu’un soutien moral, une occupation constante, la solidarité et l’envie de vivre par-dessus tout permettaient de résister au désespoir. Dans leur terrier, les rebuts résistaient, et si plusieurs communautés se sont rapidement éteintes à cause du manque de nourriture et d’eau, les autres demeurent encore bien vivaces. Mettre les rebuts dans des cases est aujourd’hui encore compliqué, l’administration des immortels ignorant toujours combien ils sont et comment ils s’organisent. 

En 2037, les communautés de rebuts étaient généralement de très petite taille, vivant dans des abris à la sûreté toute relative, mais d’autres, immenses, avaient pris essor dans des villes, les fortifiant contre les ténèbres et les désespérés. Finalement, la présence des rebuts s’avère encore aujourd’hui salutaire pour les arches. Chaque communauté, chaque rebut capable de se défendre retarde l’expansion de l’Horreur.

Le plus étonnant dans tout cela, c’est que ces gens sont fortement soutenus par les pays de l’hémisphère sud en termes de ressources et de moyens. Ceux qui se nomment eux mêmes « territoires libres » sont en effet prompts à soutenir leur indépendance. Certains y voient un acte de défi envers les immortels, d’autres le respect et la protection de l’être humain.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:21

LES TERRITOIRES LIBRES 

Il est difficile de parler des territoires libres sans entrer dans une suite de détails indigestes. Ces territoires sont formés par l’Indonésie et les îles de son pourtour, par les pays d’Amérique du Sud et par les pays d’Afrique situés au sud de la zone glaciaire. Leur chef de file est la NAU, dont les dirigeants, les officiels, les militaires et le peuple tout entier ont été abasourdis de voir des immortels révélés après la destruction des découvertes de Niakaté. 

Aujourd’hui, les pays membres de la NAU sont en froid avec l’hémisphère nord des immortels. Dans leur sillage, les pays d’Amérique du Sud et les îles océaniques se considèrent comme libres et indépendants. Le Brésil et l’Argentine, notamment, sont très liés à la Nation Africaine Unie avec laquelle ils commercent et échangent constamment. C’est un fait qui irrite quelques immortels, ce Sud résiste aux ténèbres et à leur volonté. 

L’Afrique, bien que profondément touchée dans son coeur par l’obscurité, centralise les volontés des territoires libres et tente de faire naître une alliance générale qui permettrait d’équilibrer la balance mondiale. Pour le moment, rien n’est encore acté, mais les choses avancent malgré les pressions venues de l’hémisphère nord. 

L’Amérique du Sud, particulièrement épargnée, a vu ses ressources financières et son PIB augmenter considérablement avec l’immigration de plusieurs milliers de personnages, de célébrités et de patrons richissimes en son sein. Le Pérou, la Bolivie et le Paraguay sont devenus des destinations de choix où poussent des villas, des centres de recherche, des usines ou encore des immeubles de bureaux défiant les cieux. Si la jungle devient peu à peu un cimetière de bois mort, le chanceux peut encore voir en Amérique du Sud des jardins colorés et quelques artistes pratiquants. 

Les îles océaniques, Australie mise à part puisqu’elle est sous le joug des immortels, sont dans une situation un peu plus complexe. Proches du pays « QG » du Nodachi, situées juste à côté d’immenses arches et à proximité d’un territoire où l’Horreur règne, les îles ne doivent leur salut qu’au soutien de la NAU qui les fournit en diplomates, soldats, matières premières et même ressources technologiques grâce à la société U-Sigma. 

Bien qu’ils n’aient pas réellement de puissance face aux immortels, les territoires libres constituent des acteurs majeurs dans la guerre contre l’Horreur. Leurs actions, dans un futur proche, conditionneront sans doute l’avenir de l’Humanité. C’est d’ailleurs depuis l’Afrique du Sud que la plus étincelante arme de l’Humanité contre l’obscurité est apparue.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:23

LE KNIGHT 

James Niakaté a toujours été un précurseur. Découvreur de l’immortalité croyant avoir détruit sa découverte, il est aussi le façonneur du combat moderne et des armes qui servent l’Humanité dans sa lutte contre les ténèbres. Si le Nodachi utilisait des exosquelettes, des drones avancés ou encore des drogues de combat, rien ne laissait présager la naissance des métaarmures et, par extension, celle du Knight. 

Le dernier rempart de l’Humanité a été créé par James Niakaté, un homme prêt à tout pour lutter contre l’Anathème, même à s’en servir. On raconte qu’il a trouvé, suite à des visions surnaturelles, une nouvelle énergie capable d’alimenter à peu près n’importe quel objet en occupant un espace très réduit : l’énergie alpha, tirée elle-même de l’élément alpha, un minerai métallique qui ne peut être trouvé que dans les ténèbres. C’est grâce à cet élément et à cette énergie que la première méta-armure a été créée. 

En 2036, Niakaté a dévoilé au grand jour, face à une assemblée d’immortels réunie à l’arche de Londres pour l’occasion, la première méta-armure, le modèle unique « Excalibur », portée par un vétéran d’Eurocorps, le célèbre capitaine Raphaël MacTavish. Selon les dires du professeur Niakaté, « cette armure de combat d’une nouvelle génération devait assurer l’avenir de l’Humanité ». Les immortels, circonspects, n’ont pas soutenu le projet et Niakaté, comme le capitaine, ont dû faire leurs preuves. La façon dont l’efficacité de la méta-armure a été démontrée est aujourd’hui une légende au sein du Knight. 

Après sa victoire à Dublin, le capitaine a été porté en héros par la population locale et bientôt, tous les médias des immortels ont diffusé ses exploits, son image et, surtout, l’efficacité de la méta-armure, la nouvelle arme de l’Humanité dans sa guerre contre l’Anathème, l’Horreur. On a alors appelé le capitaine MacTavish « Arthur », d’abord par analogie avec l’acte chevaleresque d’un guerrier en armure apportant la lumière dans les ténèbres, puis par respect. Les immortels, sans exception, ont décidé de subventionner les recherches de Niakaté sur le développement de ces armures capables de vaincre les ténèbres. 

James Niakaté, qui avait permis à Arthur de porter Excalibur, a naturellement été nommé « Merlin ». Le projet « Knight » s’est enclenché sous la responsabilité des immortels, notamment Ismaël Jhélam, et très tôt, le projet s’est mué en une véritable organisation. Arthur, symbole d’une Humanité relevée et combattante, en a pris la direction militaire et Merlin la direction scientifique. 

La Byrd Corporation d’Ismaël Jhélam leur a fourni des armes dernier cri, Hemera, dirigée par Ethan Henry, a offert les modifications génétiques, pour que les personnes engagées dans le projet aient un meilleur contrôle des méta-armures, et les arches ont fourni des candidats au Knight. L’ensemble s’est installé à Londres, au coeur de l’arche, et un bâtiment, le palais de Westminster, abandonné par le Parlement en déclin, a ensuite été offert au Knight. 

On l’a nommé Camelot et, grâce aux nanoconstructs, le lieu est devenu une vraie forteresse, symbole de la future puissance de l’organisation. Très vite, des milliers de candidats ont afflué, mais très peu ont passé la première phase de tests qui consistait simplement à faire bouger le bras d’une méta-armure une fois à l’intérieur. Le modèle Excalibur est donc resté le seul actif durant quelques semaines, Arthur assurant le reflux de 11 taches de ténèbres à lui seul. Par ailleurs, pour une raison inconnue, aucun autre modèle Excalibur n’a été développé, Arthur conservant ce privilège pour lui seul.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:32

CHEVALIER 

Le modèle Warrior, la première méta-armure pouvant être portée par d’autres personnes qu’Arthur, a été conçu et développé par Merlin fin 2036. Cependant, le Knight avait beau recevoir des milliers de candidats, très peu s’avéraient capables de vêtir une métaarmure et de la faire bouger. Capricieux, le système de contrôle nerveux et mental de l’armure Warrior ne fonctionnait qu’avec peu d’élus, ceux dotés d’un esprit d’acier et d’une volonté de fer. 

En réponse à cette relative absence de recrues, Arthur a décidé que le Knight choisirait lui-même ses membres en instaurant les « hauts faits » : seuls ceux qui avaient été des héros, qui avaient affronté les ténèbres ou qui étaient connus pour aider la communauté, ont été approchés par Arthur ou un de ses envoyés, puis recrutés. En quelques semaines seulement, le Knight embauchait 300 personnes sur le terrain et dix fois plus en logistique ou dans les bureaux. 

Les 300 guerriers en méta-armure ont été nommés « chevaliers » et, à la fin de l’année 2036, l’Humanité a obtenu ses premières vraies grandes victoires face à l’Anathème. On a rédigé un code d’honneur du Knight et, peu à peu, l’organisation s’est changée en un véritable ordre de chevalerie d’inspiration arthurienne. Les jeunes recrues étaient chargées de défendre la veuve et l’orphelin, de trouver l’amour romantique ou encore de partir à la recherche de la lumière. Certains ont traité les membres du Knight de fous, d’autres ont compris que ce « jeu » n’était pas feint et que les membres du Knight se prenaient, et se prennent encore, pour des chevaliers honorables, s’assurant un moral inaltérable contre l’Horreur. 

Et puis, début 2037, sous l’impulsion de Merlin, Arthur a ordonné que l’art et ses oeuvres soient sauvés. Partout, des chevaliers ont été envoyés pour récupérer des tableaux, des statues, des manuscrits par dizaines, perdus dans les ténèbres ou laissés à l’abandon. Plusieurs ont été amenés à Camelot et les autres ont été fournis aux différentes arches, puis exposés dans les lieux de vie des chevaliers et des citoyens. Comme Merlin l’avait prévu, les couleurs sont faiblement revenues dans ces endroits où l’art était de nouveau présent et, avec elles, l’espoir de retrouver la lumière d’autrefois est né dans les esprits, même ceux des plus désespérés. Malheureusement, les copies et enregistrements découverts n’avaient qu’un effet amoindri. C’est cette lumière que les chevaliers cherchent lorsqu’ils arpentent les ténèbres.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Valkyria 15/11/2018, 17:33

AUJOURD’HUI 

Aujourd’hui, au crépuscule de 2037, on compte un millier de chevaliers actifs sur le terrain et près de 15 000 personnes travaillant à ou pour Camelot. Malgré l’effort du Knight, la situation reste désespérément enténébrée, mais ils bataillent pour que les choses évoluent. 

Beaucoup de chevaliers meurent en mission et il devient difficile de les remplacer tant les héros se font rares. Constamment, Merlin travaille à la conception de nouvelles méta-armures, plus puissantes et plus maniables. Malgré les neuf modèles dont l’organisation dispose déjà, il cherche toujours des moyens de les perfectionner. Arthur oeuvre pour le salut de l’Humanité, commandant ses troupes, tantôt depuis la Table Ronde, tantôt depuis les pires théâtres d’opérations. 

Ses lieutenants, Kay, Gauvain, Lamorak, Lancelot, Palomydès, Dagonnet, Bohort, Sagramor et Bédivère, tentent de partager son travail de titan et d’autres sont en passe de prendre eux aussi une place autour de la Table Ronde et dans la légende.
Valkyria
Valkyria
Trésorier des Chasseurs de Manticores - Administrateur Forum

Messages : 1428
Date d'inscription : 19/03/2018
Age : 33
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire.. Empty Re: Chronologie de la fin du monde et un peu d'histoire..

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum