Les Chasseurs de Manticores - AJA Jeux de rôles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

Résumés Dragon Age

2 participants

Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Résumés Dragon Age

Message  Hobbit 5/1/2019, 13:17

Vous pourrez mettre ici les résumés des parties de Dragon Age
Hobbit
Hobbit
Planificateur calendrier et séances de jeu - Administrateur Discord

Messages : 1691
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 5/1/2019, 13:24

Le....(date)
Ma chère Alana,
Je suis à Denerim. J'ai enfin réussi à retrouver les compagnons dont je t'avais parlé. Le groupe est assez hétéroclite. Tout d'abord Saarebas un Qunari, il semblerait qu'il soit mage, il a la tête prêt du bonnet, d'ailleurs il porte en guise de bonnet un large turban qui cache ses cornes coupées. Valiel un elfe Dalatien, je n'en avais jamais vu avant, son ego n'a pas de limite et dépasse de loin sa petite taille. Il semble très intéressé par l'or et passe son temps, penché sur un carnet, où il note toutes les dépenses du groupe. Il a d'ailleurs une façon toute personnel de gérer les fonds communs. Quelle idée d'avoir charger un voleur de gérer ce genre de chose... et Elora une elfette qui semble chercher sa place dans le groupe.
Ils m'ont appris qu'ils étaient à la recherche d'un certain Blaen, un ancien chevalier d'Orlaïs qui serait à la tête d'un trafic de lyrium entre Eldraal et Denerim. Ils ont suivi les traces d'un homme qui aurait décimé un camp de nain du Carta près de la cité des cendres jusqu'ici.
Je les ai interrogé sur les engeances qu'ils ont rencontré, mais ils ne semblent pas y être très sensibilisés, il me tarde de les convaincre que ce n'est pas un hasard. Nous savons toi et moi que ce n'est pas le cas. En attendant se faire des alliés dans cette quête est la meilleurs des choses.

Nous nous sommes donc installés au Hahl rotie, une auberge dans nos moyens et avons questionné l'aubergiste et une naine manchot, qui s'avère, semble t'il être une enchanteresse. Il semblerait bien que la « route du Lyrium » soit gérée au plus haut niveau et que la noblesse y soit mêlée de près ou de loin. Nous apprenons que le sieur Blaen serait un fidèle client d'un salon fumoir, Le Chantsuave. Cette établissement ne reçoit que du beau monde et pour y rentrer nous allons devoir penser à soigner notre apparence....
Nous avons décidé de nous rendre à la Chantrie. Valiel ayant à négocier des œufs d'araignées géantes qui s'agitent dans leurs marmites de façon inquiétante.
Nous y avons rencontré le capitaine des templiers, un homme fort peu courtois mais avons pu négocier un prix correct qui nous mets à l'abri pour un moment.
Alors que nous partions à la recherche de négoces pour nous équiper et trouver des tenus adequates pour nous rendre au Chantsuave, nous avons été abordé par une sœur du nom de Leliana. Cette dernière, ayant assistée aux négociations autour des oeufs d'araignée, nous avait entendu parler de nos hauts faits d'arme au côté de Kilina la garde des ombres (mes nouveaux compagnons m'ont raconté cela bien que je n'y ai pas participé). Elle nous demanda instamment de bien vouloir l'aider à mettre fin à ce trafic de lyrium et confirma ce que nous savions déjà sur Blaen, ajoutant au passage que la moitié de la Chantrie n'était pas étrangère à la question et qu'il faudrait nous méfier.
Bien équipés et tous très beaux dans nos nouveaux atours, nous nous rendons vers 21h30 au Chantsuave. Cette établissement est quelque peut déroutant et fréquenté par des nobliaux en quête de plaisirs, parfois non avouables.
Après avoir longuement observé et n'ayant pas vu une personne qui aurait pu être le fameux Blaen, nous nous sommes aperçus qu'il y avait une deuxième salle, où se rendaient certain dans une danse discrète conduit par les servants.
Par un judicieux subterfuge, nous obtenons d'être emmenés dans le fumoir. Le servant avait mauvaise mémoire ou alors une trop bonne discrétion mais j'échappais à des questions qui m'aurait mis dans l'embarras. Toujours est il qu'il nous emmena au fumoir. Un plan fut échafauder, il fallait pour détruire le réseau le faire de l'intérieur. Nous demandons donc à être présentés au sieur Blaen. Ce dernier accompagné de 2 gorilles nous reçoit tout d'abord sceptique, il prêcha le faux pour connaître la vérité, mais comme je tenais bon, il finit par nous mettre à l'épreuve en nous demandant de bien vouloir lui trouver une personne de la Chantrie qui conspirerait contre lui, il veut un nom et une preuve.
Pendant notre entretien, Valiel remarqua une femme qui nous observait intensément. Aussi pendant que je prenais congé, il suivit la donzelle dans la rue. Cette dernière rejoignit un elfe et un homme tout deux portant des bâtons de mage. Valiel entama un dialogue, bien qu'ils soient sur la défensive. Ils comprirent rapidement que nous n'étions pas des fidèles de Blaen et rassurés ils finirent par avouer qu'il faisait partie d'un groupement de mages hors cercle, la Confrérie transcendante, qui souhaitait mettre un terme aux système archaïque des Chantries et des templiers et permettre aux mages de vivre sans cette épée de Damoclès au dessus de leur tête. Ils nous apprirent qu'un certain Ardal, templier d'Orlaïs était à Denerim pour une transaction secrète avec Blaen, il veut récupérer une grande quantité de Lyrium  et fait parti des « Purificateurs », un ordre voulant détruire les mages définitivement. Nos nouveaux amis, nous demande de bien vouloir récupérer le lyrium et le leur remettre pour mettre bonne fin au projet d'Ardal et mettre le leur à exécution. Nous voilà devant un nouveau choix impossible.
Le lendemain, le cerveau quelque peu embrumé des fumés hallucinogènes que nous avons inhalés la veille, nous nous rendons à la Chantrie voir discrètement Leliana afin qu'elle nous donne ou qu'elle fabrique des preuves nous permettant de rentrer dans les bonnes grâces de Blaen.
Après avoir récupérer lesdites preuves et après une sieste réparatrice nous revenons au Chantsuave. Blaen, accompagné d'une certaine Azaria, une chasinds,  semble accepter nos preuves et nous demande de le servir dans une entreprise discrète : une fête donnée par la Dame de Senova doit avoir lieu dans 2 jours, il nous ai demandé de nous introduire et de surveiller l'accès aux caves afin que Blaen n'ai rien a craindre de ce côté et ne soit pas dérangé.
Nous y sommes..., un pas après l'autre..., il nous faut élaborer un plan d'action.... Nous savons que Dame Senova a été vu en compagnie de Blaen et d'Ardal, il est probable que la grande transaction est lieu ce soir là...
fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 5/2/2019, 12:10

Date....
Ma chère Alana
Un certain Kutrapali, Elfe mage du cercle de son état nous a rejoint. Nous essayons d'élaborer des plans et ce n'est pas facile.
Tout d'abord il nous faut récupérer une invitation au Gala de Dame Senova. Après en avoir longuement délibéré, nous sommes parti voir Soeur Leliana afin d'obtenir quelques renseignements sur l'hôtesse de la fête. Arrivée à la Chantrie et pendant que Kutrapali fait vérifier ses papiers une fois de plus, je me rends au confessoir afin de discuter à l'abri d'oreilles indiscrètes avec Leliana. Celle-ci nous apprends donc que Dame Senova fait parti de ces nobles Fereldiens adeptent du « Grand jeu » et qu'elle y joue d'ailleurs remarquablement. Elle aime prendre des risques contrairement à certain et c'est pour ça d'ailleurs qu'elle joue dans la cour des grands. Elle n'ai pas forcément très amie avec le sieur Blaen mais l'utilise à des fins politique et pécunières. Elle a l'oreille du Roi.
Tout cela pourraient bien nous servir si nous voulons, comme je l'espère, alerter les grands de ce monde sur l'activité croissante des engeances. Il faut donc cultiver nos rapports avec cette Dame et ne pas nous en faire une ennemi me paraît judicieux.
Après avoir fait quelques emplètes pour le Gala, nous nous rendons au Chantsuave, afin d'interroger un serveur qui m'avais mis dans l'embarras mais dont la discrétion pourrait m'aider à connaître mieux mes habitudes, je comprends que tu sois troublée et je m'en excuse. Ce dernier après m'avoir servi un breuvage dont je serais friand, sorte de vin au fines bulles bleutées qui me tourne rapidement la tête, m'informe qu'une certaine Dame de Montrusque serait ravi de me revoir. Persuadé qu'il n'en est rien nous quittons l'établissement.
Pendant la nuit Sarrebas reçu la visite d'un elfe chauve visiblement très intéressé par des objets en sa possession. Il aurait suivi la trace de l'immatériel jusque dans la chambre de ce dernier. Décidément ce Qunari m'inquiète.
Le lendemain matin nous faisons tous la connaissance de cette elfe mystérieux autour d'un solide petit déjeuner. Ce dernier se présente comme un mage itinérant s'intéressant de très prêt aux objets disons « hors  norme ». Il nous propose un rendez vous le soir afin de nous éclairer sur ce que transporte Saarebas.
Après avoir pris quelques renseignements sur Mme de Montrusque auprès de Leliana. Il semblerait qu'elle tienne un établissement des plus côtés par la noblesse de Dénérim, dont la discrétion de ses activités est d'autant plus importante que seul certains privilégiés peuvent bénéficier de ses services.
Je suis de plus en plus intrigué, tu imagines bien.
Nous décidons de repérer la demeure de Dame Senova. Belle demeure, bien gardée et entourée de jardin. Cela ne nous aide pas vraiment.
N'ayant pas trouvé le moyen de nous procurer d'invitation nous décidons de nous rabattre sur la liste fournie par Blaen, de personne susceptible de céder moyennant service leur invitation.
Nous rencontrons donc le Ban de Sang-Chardons. Ce dernier nous demande de faire en sorte que 2 jeunes tourtereaux, Sire d'Horton et Damoiselle De Setra, présent au Gala se séparent. Leur rupture bénéficiant probablement à Sang-Chardons. Nous acceptons cette mission même si je n'aime pas la tournure que prends cette affaire. Il nous remet son invitation et le motif de son kaddi mabarri, thème de la soirée.
Le soir notre rendez vous avec Solas, l'elfe chauve, fut fructueux, il nous apprit que Sarrebas possédait un livre de magie de métamorphose. Un bâton de magie du sang et une sorte de bracelet qui au contact de la peau de ce dernier lui permettrait de ne pas oublier ses sorts, ou tout du moins de ne pas mal les formuler. (je m'inquiète de plus en plus à son sujet d'ailleurs).
J'aurais préféré passer sous silence notre visite chez Mme de Montrusque, mais nous nous sommes promis de ne jamais nous cacher quoi que ce soit.
Nous avons été reçu par un Qunari habillé de chaînes, ce qui laissait place à une imagination que je préférerait ne pas avoir eut en le voyant. Ce dernier nous fit passer par des couloirs d'où exhalaient derrière des portes des soupirs équivoques de toutes sorte et de tous ages, ainsi que des odeurs suaves et piquantes. Il nous fit descendre dans des caves, où des pièces fermées par des barreaux laissaient apercevoir des activités de plus en plus répréhensible par la morale et où l'usage de chaîne cordes et différents outils à connotations sexuelles semblaient être utilisés. Je fermais les yeux redoutant le pire.
Notre rencontre avec Dame de Montrusque fut édifiante en ce qui me concerne, après m'avoir conduit dans une de ces pièces au barreaux sinistres, elle fit venir une jeune elfe groguie et un plateau d'instruments qui ferait rougir une sœur de la Chantrie si cette dernière pouvait ne serait ce que les imaginer. Me faisant comprendre que parfois le fait d'abuser d'un certain vin pouvait entraîner un comportement des plus permissif. Je suis anéanti, je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit là et suis navré de te faire lire ceci.

Le lendemain nous avons traîner dans les jardins du Roi afin d'essayer de glaner quelques renseignements qui nous aiderons ce soir. Mais à part le fait que Sang-Chardon convoite des terres que les Horton et Setra convoitent eux aussi, nous n'apprenons pas grand chose d'autre. Il nous reste l'après midi pour élaborer un plan. Le gala est ce soir...


Dernière édition par fivescape le 5/2/2019, 14:19, édité 1 fois
fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 5/2/2019, 12:15

Résumés Dragon Age Bracel10


le colifichet de Saarebas
fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 1/3/2019, 15:18

Date....
Ma chère Alana
J'ai été rejoints par Prastoss et Syraen, un elfe mage et un humain guerrier, qui, d'après leurs dires travaillent pour moi. Avec kutrapali, nous avons essayé d'élaborer un plan. Nous avons essayé encore et encore d'élaborer un plan, puis non content d'avoir encore une fois essayé d'élaborer un plan, nous décidons de nous rendre sur place afin d'élaborer un plan....
La demeure de Dame Senova s'organise autour d'une cour carré. Une salle de réception, des alcôves et autres parloirs ou les invités vont et viennent. J'envoie Prastoss et Syraen essayer de repérer la porte de la cave en passant par les cuisines. Pendant ce temps je suis allé saluer Dame Senova, qui fut ravi de me revoir.
Alors que le mage et le guerrier réussissent, malgré des marmitons charismatiques, a aperçevoir Ardal derrière une porte, Kutrapali et moi nous rendons dans un parloir afin d'essayer de retrouver les tourtereaux que je dois faire rompre.
Alors que nous entrons dans la pièce, un jeune messager me heurte et renverse son verre empli d'un liquide rouge sur mon tabard. Agacé, et surtout étonné qu'un messager ait un verre à la main, j'empoigne le malheureux pour le questionner. Ce dernier n'étant pas très bavard et plutôt confus, nous descendons tous aux cuisines afin de nettoyer mes vêtements et obtenir plus d'informations. Alors que j'avais réussi a enlever la tache rougeâtre de mon tabard à l'aide d'eau dans un baquet, nous constatons avec surprise que le liquide rouge ne se mélange pas vraiment à l'eau et qu'il se met à former un visage qui essaye de sortir de l'eau et me crie dans une langue inconnue mais que Kutrapali su me traduire, qu'il en voulait à ma vie car j'aurais attenté à la vie de sa promise.
Syraen dans un réflexe ingénieux, pose son bouclier sur le baquet et s'assoie dessus. Après quelques instant de surprise et d'angoisse, il soulève le bouclier, mais tout a disparu. j'attrape par le col bac le messager et exige qu'il m'explique ce qu'il vient de se passer. Il est évident que nous sommes face à de la magie du sang. Ce dernier que l'horreur de la situation a rendu bavard, m'avoue qu'un elfe mage, rencontré dans les jardins de Dame Senova l'a payé grassement pour renverser ce verre sur ma personne. Quel est ce mage et pourquoi m'en veut il ? aurait ce un rapport avec Mme de Montrusque et son petit commerce, je ne sais.
Remis de nos émotions, je fini par trouver Messire Horton et Dame Setra dans un autre parloir. Je décide donc de me faire passer pour un ami très particulier et très proche d'Horton. Lui ayant fait comprendre devant sa belle qu'il me manquait et que nos ébats chez la Montrusque hier soir étaient inoubliables. je m'éloignais, puis me ravisant et pour bien appuyer mes dire, j'attrapais sa nuque et lui plaquait un baiser langoureux devant sa belle. Si après ça elle continue à croire en lui, je veux bien manger la gamelle de mon Mabari.
Fort d'avoir réussi notre première quète, nous décidons, alors que la fête bat son plein, de redescendre aux cuisines. Ces dernières étant désertées, nous descendons l'escalier de la cave ou Prastoss et Syraen avait aperçu plus tôt Ardal.
Ayant entendu les voix de Blaenne et son acheteur, nous devisions devant la porte sur la meilleurs manière de s'y prendre quand des mages de la confrerie transcendante nous rejoignèrent. Fort de se renfort inattendu, nous pénétrons dans la cave où a lieu la transaction et s'ensuit un combat des plus mémorable.
Nous achevons rapidement les sbires et un peu moins rapidement Ardal et Blaenne. Assez mal en point, nous récupérons 2 coffrets, 1 rempli d'or et l'autre de Lyrium.
Quelle ne fut pas notre surprise de nous trouver, en remontant l'escalier, face aux gardes de Dame Senova et à la maîtresse de maison elle même. Sa proposition était clair : soit nous prenions la place de Blaenne et devenions trafiquant de lyrium, soit nous lui donnions un des coffrets. le choix du coffret restant à notre discrétion. Le choix fut vite fait, il n'est pas question de rétablir la route de l'indigo, nos intérêts divergent trop. Nous lui remettons donc le coffret d'or et gardons le lyrium, comme convenu.
Nous avons tout de même décider de donner 1 kilo de lyrium a la confrérie des mages et gagnons un allié.
La Chantrie nous récompensa comme prévu et même au delà de nos espérances.
fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 1/3/2019, 16:22

Date....
Ma chère Alana

Attablé devant un solide petit déjeuner nous devisions sur la meilleurs façon d'utiliser le Lyrium durement gagné, quand un Kunari de nos connaissances nous rejoint. Ce dernier a beaucoup d'idée pour faire progresser notre petite confrérie et l'installer à Dénérim nous parait à tous une bonne idée.
Il décide donc de se renseigner afin d'acheter un entrepôt que nous pourrions ensuite louer afin de nous garantir un revenu fixe. Alors que nous cherchions où nous établir, afin de quitter l'auberge. Prastoss et Syraen me rapelle à mon bon souvenir que je possède un Baise-en-ville dans un quartier cossu. Pas mécontent de re-visiter les lieux, je suis tout de même troublé par un tableau où j'apparaît aux côtés de Mme de Montrusque dans ses jeunes années. La pauvre a depuis vieillit quelque peu...
Après avoir rencontré un potentiel vendeur, il apparaît que la somme de 15 pièces d'or serait nécessaire à la réalisation de nos espérances.
J'ai la chance de me souvenir d'une cache situé près de mon lit où je trouve un camé que tu connais bien. Je m'excuse d'avoir du me séparer de se dernier, j'ai bien évidement garder ton portrait. La vente du camé nous rapporte suffisamment pour acheter l'entrepôt visé.
Le Bann de Sang-Chardon nous ayant convié à venir le voir, nous nous y rendons, un peu intrigué et espérant que mon stratagème visant à séparer Horton et Setra ait bien fonctionné.
Ce dernier est visiblement satisfait car si la rupture n'a pas été encore annoncé elle est en bonne voie. Il nous confie alors qu'il souhaiterait notre aide concernant un problème qu'il rencontre avec le village de Brighton, situé à 15 jours de marche de Dénérim, près d'un grand lac. Il fait commerce avec ce village de poisson qui alimente la capitale, or, il n'a plus de nouvelle depuis environ 1 mois. Il nous promets contre ce service de nous introduire auprès d'artisans ou de personne pouvant nous aider a confectionner des armures pour le tournoi. Nous acceptons, un voyage à la campagne nous fera le plus grand bien après nos aventures urbaines.
Nous partons avec le chariot et nous constatons en arrivant devant le lac que ce dernier est vide de son eau. traversant le petit bois par le chemin qui mène au village, nous ressentons une oppression des plus curieuses. Soudain une forme humanoïde lumineuse se jeta sur moi et me blessa. Nous découvrons également des hommes transformé en bois... que nous chargeons dans notre chariot. Très prudemment nous terminons le trajets jusqu'au village.
Là nous découvrons des villageois amaigris et visiblement fatigués. Ils nous apprennent que "l'ombre de la forêt" les empêche de sortir du village et que le lac s'est vidé d'un coup.
A l'auberge, nous sommes intrigués par le marmiton (pas charismatique) et l'aubergiste qui nous paraissent pas très franc du collier. L'aubergiste après s'être assuré de notre discrétion, nous avoue que le village n'a plus la protection de la "Mère" qui habite dans un grotte dans la forêt. La Mère doit être une divinité locale.
Nous partons donc en direction de la susdite grotte. la traversée de la forêt se fait sans trop de grabuge, même si la sensation d'oppression est toujours omniprésente.
L'entrée de la grotte est discrète et un long boyau descend abruptement dans les antres de la terre. Nous sommes attaqués par des engeances (des genlocks, des hurlocks et des "trucs") à plusieurs reprise, mais notre stratégie défensive et offensive est à toutes les épreuves. Il faudra que je me rappelle que mettre un mage devant c'est parfois une bonne idée.

Dans une salle nous trouvons des cages avec des hurlocks encore humain et des humain devenant Hurlocks....

Arrivé tout au fond de la grotte nous découvrons que la rivière qui alimente le lac est bloqué par un gros bloc de pierre. la salle suivante nous révèle "La mère" sorte de gros chien qui se bat avec des Hurlocks alors qu'au plafond enchaînée se tient la forme lumineuse qui m'a agressé dans la forêt.
Nous ne savons pas vraiment qui est le méchant mais dans le doute nous décidons de tuer d'abords les Hurlocks et de défendre "maman". Nous nous sommes de nouveau distingué dans le combat.

Les hurlocks mort, nous essayons de dialoguer avec "Maman", cette dernière nous fait bien comprendre que ses "enfants" prolifèrent....... il est évident qu'il n'en ait pas question. Nous décidons de pratiquer un matricide dans les règles.
Le combat fût déjà plus héroïque et mon nouveau conseiller qunari me sauve la vie en se jetant devant moi au moment crucial et s'écroule durement atteint. La mère étant morte nous nous intéressons à la forme lumineuse au plafond.

Nous avons essayer de la libérer, cette dernière en a profité pour nous transpercer d'un rayon de lumière qui nous a tous assis et a tuer mon Intendant, elle a ensuite fuit. Mon ami qunari soigné et le rocher bouchant l'écoulement de la rivière enlevé, nous sommes remontés à la surface, avons bouché l'entrée de la grotte et sommes rentré au village.

Ce dernier était en effervescence, des villageois s'étant transformés en engeances (nous nous demandions pourquoi le gruau servi par l'aubergiste ressemblait étrangement au gruau retrouvé dans les gamelles des "choses" enfermés dans des cages au fond de la grotte... maintenant on sait)

Nous avons du reprendre le combat pour nous débarrasser définitivement des ces horreurs.

Le village est dévasté mais sauf, le lac se rempli..... nous sommes en vie, je pense que c''est le plus important.

J'ai chargé dans le chariot des engeances mortes afin de montrer aux Autorités de Dénérim ce qu'il se passe à coté même de la capitale. Il serait temps qu'on nous écoute.....

fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 1/3/2019, 16:25

Résumés Dragon Age Hurloc10

Hurlocks
fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 3/5/2019, 13:24

Date....
Ma chère Alana

Grâce à Sitler, nous sommes partis à Valammar un ancien avant poste nain que son grand-père utilisait. Sur le chemin un spectacle hors du commun nous attendait. Un dragon au prise avec 2 géants. Nous nous sommes bien gardés de les déranger et avons sagement attendu qu'ils s'éloignent. Après nous être débarrassé de quelques nains du carta qui semblaient utiliser encore cette cache, (-l'échelle elle monte où elle descend ? - ça dépend dans quelle sens tu la mets) nous avons négocier avec un golem qui s'avèra être le golem de Sitler et qui nous permis de visiter les lieux. Après quelques négociations musclées avec des nains, nous avons aperçu des engeances et la voix de la forme lumineuse que nous avions déjà rencontrer à proférer de nouveau sa menace. « Je serai le dernier et vous ouvrirez la marche »

Rentrée à Denerim quelle ne fut pas ma surprise de retrouver sur les lieux où mon intendant s'est fait agresser, Kayenn. Elle me fait la fête mais elle ne semble pas en très bonne forme et je suis très inquiet. D'après Valiel la maladie dont elle est atteinte ressemble étrangement à la maladie des Hahls. Ce qui est d'autant plus curieux que les Mabaris n'ont pas pour habitude de manger des végétaux. De plus en plus inquiet, je décide de consulter le maitre-chien du roi à ce sujet. Alors que nous allions nous rendre au palais, Kayenn refuse de nous suivre et nous entraine vers un Bascloitre ou nous découvrons qu'elle a mis bas. 5 chiots nous y attendent, 3 mâles et 2 femelles. Nous les ramenons au logis. L'apprenti du maitre-chien a réussi a soigner, plus ou moins Kayenn mais cette dernière doit prendre du repos et j'ai bien peur également, sa retraite. Je n'avais pas réaliser à quel point elle me manquait avant de la retrouver....

Les mains pleine des richesses de Valammar nous avons fait un constat alarmant. Nous rencontrons de plus en plus d'engeance. Celles ci profèrent des menaces et nous avons la sensation d'être seul face à cette montée en puissance du danger. Nous décidons donc de créer une organisation.
Cette dernière prendra le nom de :  L'EVEIL DE CASSANDRE, et nous autres LES EVEILLES feront en sorte de combattre les engeances et de faire éclater au grand jour  cette troublante vérité sur la réapparition de ces dernières., je te joins le schéma de cette organisation pour que tu vois notre motivation.

Résumés Dragon Age Tablea10


Le tournoi Automnal aura finalement lieu à Combreland en Marche Libre, nous avons reçu une lettre de Kilina, la garde des ombres qui nous demande expressément si nous pouvions faire un détours par Aprevâl, où du grabuge probablement avec des engeances aurait été signalé.
Nous prenons un bateau pour nous y rendre et emmenons avec nous les chiots qui ont bien grandi et chacun de nous décident d'en élever un. J'ai choisi la femelle d'une robe blanche rarissime et je l'ai appelé Cassandre en l'honneur de notre organisation. Thurim prends la femelle tricolore et la appelé Claymore, Kutrapali a pris un mâle brun, Gengis. Valiel l'autre mâle brun, Assan et je garde le mâle gris pour mon intendant. Pendant la traversée Gengis eut le mal de mer, sinon tout c'est bien passé.

Arrivée à Aprevâl nous constatons qu'en effet la place forte est envahie d'engeances. Nous pénétrons par une tour écroulée dans la place. Curieusement une résurgence d'eau au centre de la tour nous intrigue, d'autant que à quelques mêtres dans l'eau nous aperçevons un coffret., pendant que Thurim , Dominic et moi même allons exploser les engeances, Kutrapali investi d'une foi cupide se déshabille pour ne pas abîmer ses jolies vêtements de soie, plonge pour récupérer le coffret, sans s'inquiéter d'ailleurs de voir des poissons remonter vers la surface assez rapidement. Alors qu'il saisissait le coffret, une tentacule venue de nulle part s'empare gloutonnement de sa jambe et tente de l'attirer vers le fond. Valiel, n'écoutant que son courage et oubliant sa carrure d'elfe dalatien, tente de sauver l'elfe imprudent. Attaqué par de multiple tentacules ce n'est que grâce à l'intervention des 3 guerriers revenus de leur combat contre les engeances, que nous sortons de ce mauvais pas Kutrapali et que nous récupérons le coffret dont nous sortons une très jolie dague.
fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 24/5/2019, 16:21

Ma chère Alana

Nous décidons de passer la nuit dans le bastion. Nous nous occuperons du passage secret demain, soignons d'abord nos blessures.
Le lendemain nous dégageons l'entrée du passage et commençons à descendre. Nous arrivons dans un hall qui donne sur une porte, après ouverture de cette dernière, elle donne sur une gigantesque salle ou se trouve une immense table ovale (dont on se demande si elle n'a pas été taillée dans la pierre directement sur place).
Devant nous se dresse 4 mages qui nous regardent de travers, ils ont les yeux rouges ce qui me fait penser immédiatement à des mages de sang.
Prasstoss crie : Je vais faire un cône de feu !!
Syraen : mais je suis devant !!
Prasstoss : t'inquiète après je peux te soigner !!
S'ensuit un combat violent et rapide, mais je reçois ainsi que Kutrapali un sort en pleine face.
Une douleur incommensurable, comme si mon sang bouillonnait en moi.... une sorte de vapeur rouge composée de millier de gouttelettes de sang comme vaporisé sortent de moi.
Ce sont bien des mages de sang !! maintenant ils sont mort, mais le sang continue de couler.

Nous fouillons l'endroit qui semble habité d'ailleurs et arrivons dans une pièce ou 2 mages de sang 1 archer et deux combattants en plaque nous agressent sauvagement. Après nous en être débarrasser. (les sorts des mages de sang ça fait mal) nous trouvons un homme baillonné et enfermé dans une geôle, je le libère il se présente comme étant Cahir de Ciel Vif, il nous informe que sa sœur est captive en bas par les mages rouges et qu'il faut la secourir rapidement. Au fond de la geôle nous trouvons également une femme totalement ligoté comme dans une sorte de cocon, après l'avoir libérer il s'avère qu'elle s'appelle Coraïl.

Nous avons bien du mal a convaincre Kata de descendre libérer la donzelle car il voudrait tout d'abord fouiller le reste des pièces.
Finalement nous décidons de nous costumer en mage de sang et de descendre faire une petite surprise à nos ennemis.
Nous mettons de faux liens aux qunari et déguisés nous entrons dans la pièce ou un sinistre rituel a lieu.
C'est une véritable horreur, du sang qui ruissèle de partout et un elfe qui essaye de percer avec une dague de sang une sorte de bubulle ou se trouve l'esprit brillant qui nous avait menacé à Brighton ainsi qu'une elfe qui ne m'est pas du tout inconnue et qui tient un enfant dans ses bras. L'elfe est un Dalatien et porte les mêmes tatouages que Valiel. Au pied de l'autel Aria de Ciel-Vif, la sœur de Cahir est entravée.
L'esprit brillant dit : Je suis Destinée, je serais le dernier et vous ouvrirez la marche !
S'ensuit un combat épique, notre stratagème étant rapidement découvert et Kutrapali essayant vainement d'endormir nos ennemis.
Alors que j'essayais de sauter sur l'autel, je suis stoppée par un des mages que l'Elfe fait littéralement explosé sur moi. J'hurle comme si des milliard d'aiguilles me transperçaient tour à tour. Dans le même temps l'elfe Dalatien incante et m'attire vers lui en disant : « On va causer, Ban de Sauveterre, on a des comptes à rendre ensemble ». Je n'ai plus ma volonté, je lâche mes armes.... Il continue à me faire souffrir. « Ce que je t'impose n'est pas le centième de ce que tu lui as infligés... » .
Kata essaye de ressentir ce que l'Elfe ressent et il détecte une haine terrible, très puissante contre moi. Grâce a Coraïl je me libère, le frappe en criant : « Sache que tu n'auras pas ta vengeance !! »
Mais à ce moment là il se transforma en gigantesque araignée et grimpa au plafond grâce à une toile de sang.
les autres mages de sang ont balancé un sort qui a formé une toile de sang qui a emporté l'araignée au plafond avant qu'elle ne vous retombe dessus et "explose"
l'esprit de lumière dit alors avant de disparaître : « Vous venez de passer la deuxièmes marches »
Nous sommes victorieux, mais blessés et surtout couvert de sang, le nôtre , celui de nos ennemis , de nos alliés et celui au combien haineux de l'Elfe Dalatien. Pour moi nous serons amené à nous revoir.

Nous devons faire connaissance avec nos compagnons, il s'avère que je connais de réputation la maison de Ciel-Vif, ils sont réputé pour détenir un chenil Mabari de prestige.
Lui Coraïl et sa sœur étaient là pour enquéter sur les mages de sang (des chasseurs de mages sang peut être?)
fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  fivescape 20/8/2020, 16:20

Mon cher Cahir

Je reprends mon cahier de note pour te donner des nouvelles, j'ai de nouveau coupé mes cheveux, au grand désespoir de Silfaril. Tu vas comprendre pourquoi en lisant la suite.

A peine revenu de la bataille d’Ostaghar  nous sommes mis au arrêt par le Tiern Logain et assigné à résidence, le chef d’accusation est régicide avec la complicité des Gardes des Ombres. l’activité des éveillés de Cassandre est au point mort et nous craignons des représailles sur les familles et les membres de l’Organisation. Nous ne savons pas quelle attitude prendre : fuir ou rester pour prouver notre bonne foi.

c’est alors que le régent me fait parvenir une lettre écrite de la main de mon père (!!!) rapportant que je dois être une usurpatrice puisque sa fille Alanna est saine et sauve à Sauveterre où les festivités de son mariage avec Morwenn ont lieu en ce moment. (!!!!!!!) et qu’il peut disposer de moi à sa guise… il faut fuir

Alors que nous échafaudions des plans d’évasions nous avons le plaisir de revoir le barde Orlaisiens et un nain (anciennement au service du roi) qui visiblement ont réussi le coup de maître avec la complicité de Dame Senova de détourner l’attention de nos gardiens pour nous permettre de fuir. Ils ont tout prévu, différentes planques pour les Eveillés de Cassandre et leurs familles et une pour nous à Vintiver

le voyage se passe bien jusqu’à notre arrivée en vue du village de Vintiver. Aux abords d’une ferme nous découvrons des cadavres dans les champs alentours nous nous précipitons au secours des fermiers. Nous entendons alors des grognements typique de loup à l’intérieur de la maison, ces derniers sont particulièrement gros et avec un regard bizarre, ils sont entrain de dévorer les enfants et la mère. N’écoutant que notre courage nous nous battons courageusement contre eux. Mais d’autres arrivent de l’extérieur et le combat fait rage… nous en sortons gagnant mais je suis perplexe, les morsures fatales sur les fermiers ne sont visiblement pas faite par les loups. (Je prie Andrastée que ce ne soit les tiens). Au cours de la bataille dans une grange nous sauvons la vie d’une petite elfe dalatienne , sur le mur de la grange était ecrit en lettre de sang :  MYTHAL (déesse de la veangeance des Elfes dalatiens d’apres Valiel)

Nous gagnons le village ou nous devons prendre contact avec Tarl Dael. Nous nous installons à l’auberge pour soigner la pauvre petite elfe dalatienne et demandons après lui mais on nous apprends qu’il est parti faire le tour des fermes ou des attaques ont été signalées, nous signalons  que la ferme sur la route de Dénérim a aussi été attaquée.  Les villageois sont en colère ils veulent lyncher l’Elfe dalatienne que nous avons sauvé. Grâce à Kran Färhräg et ma verve nous arrivons a rétablir un semblant de calme. Le Forgeron est fumasse mais laisse la place.

Les villageois nous apprennent alors qu’ils pensent que c’est à cause des elfes dalatiens qui ont séjournés dans le village pour commercer et qui a l’occasion d’une fête aurait provoquer une bagarre pour avoir trop regarder la fille du forgeron. Les villageois reste convaincu qu’ils ont lancé une malediction sur eux.

Notre contact revient, lui aussi est inquiet de son enquête, les attaques de loup sont de plus en plus fréquente, ils ont l’air de venir de la fôrêt de Brocélianne.

La petite elfe dalatienne remise de ses blessures, nous explique que son clan a été attaqué par des engeances dans la fôrêt. Elle a été emmenée dans des ruines dans la fôrêt devant un certain Mitalenne, créature démoniaque entouré d’autres créatures qui scandaient : VEL VEL VEL !…. Aria nous raconte alors qu’elle connaît une légende sur Vel le sans nom qui serait enchainé.

Nous décidons de les aider et partons sur la piste de ces engeances guidés par  Eshara (l’elfe dalatienne) au passage nous raccompagnons galamment le forgeron au village apres qu’il est de nouveau essayé de nous agresser, grâce à un magnifique sort de sommeil de Kutrapali.

Arrivé à l’ancien campement des elfes dalatiens nous sommes attaqués par des spectres. Nous nous en débarrassons prestement. Et nous suivons une piste qui nous mêne dans des ruines. Mais pour pouvoir les atteindre nous devions passé sur un gros tronc d’arbre ou nous sommes attaqués par des corbeaux de sang, le nain risque une acrobatie sur l’arbre pour traverser puis se ravise au bon moment, ce qui permet à Valiel de tirer quelques flêches bien placées pour nous débarasser des volatiles.

Dans les ruines nous trouvons les rescapés de la tribu dalatienne enchainés, il nous conseille de vite retourné au village car le demon de la colère Mitalenne est parti là bas. Nous découvrons qu’ils avaient été emmenés dans les ruines pour être transformé en spectre. En fait un des leurs (celui qui avait seduit la fille du forgeron) furieux d’avoir été éconduit par la belle frappé et chassé par les villageois et ayant trouvé Mitalenne enchainé l’avait libéré avant d’être possédé par le démon.

En fouillant les lieux nous tombons sur Vel le sans nom qui dit s’apeller Ashan Vel Cahir (!!!!!!!!!!!)
il porte autour du coup des haillons. (!!!)
Le noir se fait et je te vois, toi, Cahir tu me regardes et me dis :

"Les héros ne sont que des narcissiques qui cherchent à atteindre leur but sans se salir les mains. Tellement vertueux et arrogants qu'ils ne réalisent pas qu'ils doivent piétiner les rêves des autres pour ça. Peut-être suis-je devenu "maléfique", mais j'ai aussi des rêves qui valent la peine de mourir. Des amours, des amis, une famille... ils comptent tous pour moi. Il semblerait que pour leur éviter le pire, je doive devenir un monstre, un démon... J'ai cru un instant que nous pourrions être ensemble, que je pourrais enrayer la malédiction, sauver mon frère, mais visiblement je dois plutôt porter le manteau du méchant de l'histoire. Cependant, si cela vous préserve toi et Aria, alors je le fais avec joie. ALORS JE PORTERAIS SUR MOI TOUTES LES RANCUNES ET TOUTES LES HAINES ET JE LES RECRACHERAI SUR CE MONDE QUI TENTE DE TOUT ME PRENDRE !"

comment peux tu penser ça, la colère t’envahie, tu dois la maîtriser, ne laisse pas faire tes démons, je te promets que je trouverai le moyen...

Valiel se retrouve seul face à Ashan vel Cahir qui se prétends son père. Mitalenne et lui serait ses fils (je le savais fourbe d’elfe dalatien!!)

Nous reprenons nos esprits et voyons Valiel en difficulté. Kran charge le démon et Kutrapali et moi même d’un seul élan attrapons les haillons que Vel porte autour du coup pour les lui soustraire.
Vel en profite pour fuir par une sorte de portail verdâtre.

j’ai les haillons, peut être que ça ne sert a rien mais maintenant je les ai et peut être… peut être…
mieux vaut ne pas y penser maintenant.


Nous retournons prestement au village avec l’aide des elfes et je tairai ici le sort du démon de la colère…...
fivescape
fivescape
Administratrice Facebook - Organisatrice Convention & GN

Messages : 696
Date d'inscription : 19/09/2018
Age : 55
Localisation : Moneteau

Revenir en haut Aller en bas

Résumés Dragon Age Empty Re: Résumés Dragon Age

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum