Les Chasseurs de Manticores - AJA Jeux de rôles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Réassort du coffret Pokémon 151 Électhor-ex : où l’acheter ?
Voir le deal

Le Centre d'Investigation du Paranormal

Aller en bas

Le Centre d'Investigation du Paranormal Empty Le Centre d'Investigation du Paranormal

Message  Moka 7/5/2018, 03:05

Tokyo, 2018.
Le Centre d’Investigation du Paranormal est une association d'enquêtes surnaturelles se situant à Shinjuku, près de Takadanobaba. De l'universitaire tout juste sorti de l’adolescence au respectable aîné fraîchement retraité, en passant par le modeste employé de bureau, on y retrouve des individus passionnés de crypto-zoologie, légendes urbaines et mystères irrésolus. Une partie des Détectives, comme ils se surnomment, utilise néanmoins des techniques de l’approche sceptique, s'assurant d’écarter préalablement toutes les solutions rationnelles avant l'ouverture d’une nouvelle affaire. Malgré bon nombre de départs d’investigations, peu de dossiers ont résisté aux thèses les plus pragmatiques, cependant, quelques rares affaires reste irrésolues et piquent encore la curiosité de certains membres.

Parmi toutes les affaires non-clauses, la plus énigmatique reste celle de la disparition de la créatrice du C.I.P., Yuri Otoko. Yuri était brillante, réservée dans ses plus jeunes années, elle s’intégra peu à peu  au lycée où elle découvrit les associations extra-scolaires, en particulier celles d'histoires paranormales et d'apprentissage informatique. Elle entra ensuite à l’université de biologie de Tokyo pour y suivre le programme d’ingénierie génétique. Bien loin de tout ça, les nuits de la jeune femme sont loin d’être parfaites, elle rêve d’évènements particuliers, parfois surréalistes, toujours macabres. Un rêve lui revient régulièrement : la prophétie de sa propre disparition. C’est pourquoi en sortant du lycée elle décide de fonder un collectif ayant pour but de traiter toute affaire étrange se présentant à elle, espérant ainsi résoudre son propre cas.
Sa personnalité chaleureuse et sa douceur remarquable touchèrent celles & ceux qui joignirent l’association, cette dernière comptant une dizaine de membres en 2013, quand la tragédie survint. Après de longues nuits à enquêter, d’interminables mois à éplucher toutes les données sur tous les supports leurs passant sous la main, en vain, les Détectives connurent la première crise du C.I.P. : accepter la disparition pure et simple de celle qui les avait réunis. Après cette période, les vies reprirent leur cours, plus ou moins  animé, la fréquentation du Q.G. baissa avec le temps, c’est ainsi que certains membres s’en allèrent. La deuxième crise vint peu après, alors que les effectifs de l'association s’étaient réduits de moitié, une dissension idéologique éclata au sein du bureau. Ce fût en réalité une manière couverte de se reprocher réciproquement la disparition, et surtout l’échec des recherches, de Yuri. Se concluant par deux départs, la période fût suivie d’une campagne de revitalisation du centre. Il est depuis fréquent de voir débarquer de nouveaux arrivants au sein du petit appartement que loue le collectif.
Moka
Moka
Modélisateur du nouveau Forum - Administrateur Discord - Administrateur Facebook

Messages : 657
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum