Les Chasseurs de Manticores - AJA Jeux de rôles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

Les larmes de Cassandre

Aller en bas

Les larmes de Cassandre Empty Les larmes de Cassandre

Message  Hobbit 21/2/2020, 11:24

Je vous propose ici une petite origin story pour le choix du nom de votre organisation, histoire de rester cohérent avec l'univers de Dragon Age. A vous de me dire si vous l'adoptez ou non, sachant qu'il ne s'agit que d'un début qui va aller en s'étoffant lorsque vous trouverez davantage d'informations sur Cassandre via des écrits, des artefacts, etc.

- Là bas, dans l'alcôve derrière l'autel... murmura Lalirin en désignant quelque chose dans l'obscurité.

Le petit groupe d'aventuriers se tenait en alerte dans un repli des Tréfonds. La pièce, plongée dans le noir n'était éclairée que par quelques rares torches éparses accrochées au mur. Un membre de leur groupe manquait, Belwar, le nain qui les avait guidé jusqu'ici. Seul le bruit de l'acier contre l'acier et les hurlements des créatures blessées ou agonisantes indiquaient qu'il était encore en vie.

Alecsendre respirait bruyamment, la hampe noire d'une flèche disparaissant dans les chairs de son épaule droite, dont le bras pendait inerte de ce côté. Là où la flèche pénétrait dans la chair, le sang refusait de coaguler et une horrible marque noire indiquait la présence de la corruption.

- Fais vite, ils ne sont pas loin, Belwar ne pourra pas les retenir éternellement et je suis aussi faible qu'un enfant.

Meruvis fit signe à Alecsendre de se taire et scruta l'obscurité, observant dans la même direction que Lalirin.

- Je ne vois rien pour ma part... ah si ! Je la vois maintenant.

La pièce était d'une obscurité surnaturelle et l'atmosphère était lourde et oppressante. Meruvis sentait là la présence d'énergies magiques à peine retenues qui bouillonnaient dans l'air. A l'autre bout de la pièce se trouvait un autel taillé dans l'obsidienne, ayant la forme d'un énorme crâne au sommet plat. Des os étaient éparpillés à sa base et sa surface était marquée de tâches rouge sombre.

Derrière l'autel, assez haut dans le mur, se trouvait une alcôve dans laquelle brillait quelque chose.

- Une larme de Cassandre... la fin de notre quête, murmura à nouveau Lalirin, souriante.

- Vas-y mon amie, toi seule sauras escalader une telle surface. Pendant ce temps je vais essayer de soigner cette blessure.

L'elfe rengaina son poignard et disparut ensuite dans l'obscurité en direction de l'autel.

Meruvis sorti une fiole de cristal de sa besace et en versa quelques gouttes sur la blessure du guerrier. Une douce chaleur traversa les chairs meurtries, arrachant à Alecsendre une grimace de souffrance. Meruvis retira ensuite la flèche en prononçant une prière à Andrasté, la blessure laissa alors place à une mince cicatrice blanche.

- Comme neuf ! s'exclama le mage en riant devant l'expression étonnée de Alecsendre.

Pendant ce temps, Lalirin était parvenue jusqu'à l'alcôve, et se préparait à se saisir de la gemme.

Alecsendre pencha la tête d'un côté.

- Le combat se termine... et ces créatures vont bientôt arriver, mais je peux à nouveau combattre...

L'elfe se pencha dans l'alcôve et saisit la gemme. A cet instant, un vent assourdissant siffla dans la pièce, projetant Lalirin dans les airs et l'envoyant s'écraser sur l'autel où elle resta immobile.

Les ombres s'épaissirent au-dessus du corps brisé et une voix grave et décharnée jaillit du néant.

- Stupides aventuriers... à quoi pensiez vous ?

La prière destinée à les protéger lui et Alecsendre resta  bloquée au fond de la gorge de Meruvis. Les êtres qui se trouvaient devant eux étaient immense mais fin, portant d'imposantes bures sombres à la texture diaphane, leur donnant l'apparence de spectres.

Derrière eux, les créatures emplissant les méandres des Tréfonds firent irruption dans la pièce. Quelque chose de rond et de mou rebondit sur le sol et vint s'arrêter aux pieds d'Alecsendre. Observant la chose, celui-ci reconnut la tête de Belwar, ses traits à jamais fixés dans une grimace de défi.

- Pourritures, murmura Alecsendre, des larmes d'impuissance coulant sur ses joues en contemplant ensuite le cadavre de Lalirin.

- Des émissaires, hurla Meruvis, en prenant la fuite, terrifié dans l'obscurité...


Mais toute histoire a un commencement :


Lorsque Cassandre prit ses responsabilités auprès d'Andrasté en temps que conseillère et protectrice, humains et elfes allièrent leur magie à l'art des nains pour créer des pierres précieuses uniques, chacune se différenciant par sa forme, sa texture et sa couleur.

Les joyaux furent ensuite placés dans une source baignant les racines d'un arbre dont il était dit pouvoir mener dans des parties reculées de l'immatériel. Elles leurs furent ensuite offerte pour remercier Andrasté de les prendre en protection. Cassandre, touchée par le présent laissa échapper quelques larmes qu'Andrasté scella dans les pierres pour remercier les fidèles.

Les pierres furent alors appelées larmes de Cassandre et leur beauté et leur éclat étaient légendaire, et il est dit que ce fut grâce à ces pierres que Cassandre pu déjouer plusieurs complots visant la Sainte. Plus tard, Andrasté confia une mission importante à Cassandre, celle-ci devrait porter les pierres avec elle dans les régions les plus reculées de Thédas. Ce serait grâce à leur éclat et à l'espoir de tous les peuples que ces pierres portaient que même les plus sceptiques pourraient alors rejoindre la lumière du Créateur.

Plusieurs groupes d'hommes et de femmes, aux origines disparates rejoignirent alors la marche d'Andrasté et tous furent accueilli avec bienveillance, et tous ne parlaient que de la force et de la volonté inflexible de Cassandre. Elle aidait et apporter du réconfort même aux plus démunis avec une gentillesse qui adoucit même les plus récalcitrants. Cependant, la dernière famille à se joindre à la marche d'Andrasté était également porteuse de nouvelles sombres, ils avaient été attaqués par des créatures qui avaient jaillit  du sol dés leur départ, Cassandre leur avait fait face, sans céder un pouce de terrain, intimant à ces nouveaux fidèles de partir sans se retourner. Ils ne se retournèrent pas, et depuis ce jour, personne n'entendit plus parler de la jeune femme et plus aucune famille de contrées lointaines ne se joignit plus à la marche de la Sainte.

Certaines histoires content que des engeances avaient attaqué Cassandre pour lui voler ses joyaux. D'autres que des mages tévintides l'avaient prit en chasse pour l'empêcher de remplir sa mission. Toujours est-il que depuis ce jour, Cassandre et ses Larmes furent perdues pour ne plus jamais être retrouvées, peut être les restes de Cassandre et ses gemmes dorment-ils dans le trésor d'un dragon ou encore dans un repli obscur des Tréfonds ou même dans la cache d'un voleur...

_________________________________________________________
Nearly all men can withstand adversity.
But if you want to test a man's character,
Give him Power.

- Abraham Lincoln
Hobbit
Hobbit
Planificateur calendrier et séances de jeu - Administrateur Discord

Messages : 1691
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum