Neustrie, une uchronie quasi celtique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Neustrie, une uchronie quasi celtique

Message  argan argar le 15/2/2015, 20:42

Amoureux de l'Histoire je me suis demandé ce que des pjs feraient s'ils ont la possibilité d’interpréter les grands dont les décisions font le monde.
Je me suis donc lancé dans l'écriture d'un jdra baptisé Neustrie.
Au début j'ai choisit l'univers celte et petit à petit j'y ait ajouté des éléments saxons, scandinaves et d'autres cultures comme l'origine totemique des peuples mais cela reste essentiellement celte.


Neustrie

La Source dont l’origine remonte au néant prit conscience, telle une flamme éternelle.
De cet œuf primordial naquit le monde.
L’équilibre était là, parfait, indolent, attendant d’être rompus.

La Source créa la vie.
Les premières Créatures dépourvues d’intelligence, suivent un modèle de comportement prédéfini et évitent toute perturbation de l’équilibre cosmique.
Au fur et à mesure des générations, il apparut des Etres plus intelligents. De leurs actes, émergèrent sans le savoir, les premières ruptures. Le chaos se préparait, tapis, sournois.
Alors, l’Origine de toutes choses décida de se manifester pour guider ces Etres d’apparences fragile. Comme la gigantesque puissance de la Source suffit à annihiler celui qui la contemple, elle se sépara en de nombreuses entités : les divinités.

La première à apparaitre fut Cernunnoss le Cerf majestueux. Il aida les Etres à évoluer et à vivre selon des lois qui rétablissent l’équilibre.
Chaque race se retira ainsi dans un domaine terrestre différent pour y fonder un peuple ; les descendants sont les premiers hommes.
De ce monde, bien des décennies plus tard, les hommes créèrent les premiers clans.

Atrébates
La source est le chien (cù), il représente la loyauté et le courage.

Doriens
La source est le cheval (arhain), il représente la chasse et la liberté de mouvement.

Frans
La source est l’ours (artos), il incarne la puissance et l’intimidation.

Rèmes
La source est le corbeau (kach’bain), il symbolise la sagesse et la souveraineté.

Caturiges
La source est le blaireau (koba’ch), il représente la ruse et la roublardise.

Eduens
La source est le lion (Dakshan), il représente l’héroïsme et le pouvoir ambitieux.

Lloegrs
La source est le saumon (swemwyn), il symbolise l’endurance et la témérité.

Ménapes
La source est le chat (gatz), il représente le charisme et l’indépendance.

Némètes
La source est le sanglier (twyrch), il incarne la combativité et la résistance.

Ambarres
La source est la sterne (stach), elle représente l’air et la perception.

Tout ceci forme les habitants de la Neustrie.

Bien sur il y a un pendant à tout cela : le Sombre.
Personne ne connaît son origine. Peut-être provient-il directement des premiers actes des hommes…

Cette forme négative de la source, démarra ses propres créations ainsi que ces propres divinités.
De la source loup il créa les Crinos, il engendra aussi Les Kobolds, qui proviennent des endroits où les hommes ont étés exterminés, et les Morlocks, enfants de Borva la déesse crapaud.
Du plus profond de sa noirceur il accoucha des Serviteurs : hommes démoniaques, capables de voyager dans les ombres. Les créatures immatérielles, à l’essence impures, mortes et vivantes, issues des plus infâmes pensées de sa plus terrible divinité : le Seigneur Lune

C’est dans ce contexte que les Neustriens découvrirent que le monde ne s’arrête pas aux limites physiques de la Neustrie avec l’arrivée d’un nouvel ennemi : l’empire de Domo Satriace.


Un peu d’histoire :

La guerre, dans toute son horreur, déferle au cœur même de la Neustrie.

Epona, la déesse cheval, ne peut protéger son peuple de la stratégie guerrière du meilleur général Satricien, le grand Tatius.
Le monde des Doriens n’est plus.
La tradition orale relatera pour les siècles à venir, la création d’un nouveau royaume, qui fut faite dans le sang, par les armes et la magie.
La doctrine de Domo Satriace pouvait maintenant se répandre comme la gangrène…

Le sort des Doriens ne fut point scellé pour autant.
Le Général Tatius, sur les corps encore tièdes de ses anciens ennemis, fomente déjà un complot contre sa propre patrie, son propre monde, celui de domo Satriace.
La loyauté de ses légionnaires ne lui suffit pas. La peur engendré par ses centaines de magiciens ne lui procure plus aucun plaisir. Son casque de général ne lui sied plus. Un manteau de roi ! Voilà son désir ! Sa volonté !

Domo Satriace voulu reprendre son nouveau territoire et décapiter son général.
En vain.
Aidé par la puissante magie de son fidèle ami marc Aurèle, Tatius fédère tous les clans, toutes les tribus de la Neustrie et repousse l’empire Satricien, loin au-delà de ses nouvelles frontières.
Cette manne d’énergie mystique, permit à Tatius de devenir roi et de traverser les âges, au mépris de l’équilibre cosmique…

Des décennies plus tard, le sombre déploie ses filaments destructeurs et ronge l’univers chaque jour un peu plus.

La magie druidique défend ses valeurs encrées dans le passée et dans la source, par l’intermédiaire des runes, des cérémonies et des rites.
La magie académique, accessible à tous, se répand, comme un torrent en furie, à travers toute la Neustrie.
La conséquence directe semble être une perturbation du cycle des réincarnations qui permet de s’approcher de la Source.

Un peu de magie :

Pour comprendre les enjeux voici comment fonctionne la magie des druides :

1: le novice apprend une magie liée à la nature qui n'implique pas d'effet permanent (donc pas de soins!) pour qu'il appréhende ce qu'est son environnement naturel et les éléments qui le compose.

Cette magie se nomme Magie de l'Equilibre.

2: une fois pleinement formé (formation qui pouvait prendre 20 ans!) le nouveau druide peut apprendre les rituels sacrés des divinités et ainsi créer et détruire. Ces rituels se présentent sous forme de prières et de cérémonies religieuses.

C’est la Magie de la Création, de la Destruction, le respect du cycle, la roue cosmique : la Foi Antique


L’Equilibre du monde est représenté par le chiffre 3. 1 et 3 forment deux points en équilibre autour du 2, si la balance penche d’un côté il faut utiliser un pouvoir ont les effets sont l’inverse de la cause du déséquilibre.

1, la création : lorsque quelque chose est créé magiquement et de façon permanente elle peut faire « peser » le 1, dans ce cas le 3 est plus léger et la destruction diminue. Donc des choses créées provoquent un déséquilibre qui s’amplifie à cause de la diminution de la destruction (le 3). Pour contrecarrer cet effet il faut alors user de destruction. Le risque ultime est que le chaos s’installe en toutes choses si par malheur la destruction devenait trop faible.

2 ; l’Equilibre : tout être ignorant le pouvoir de modifier la balance fait partie de l’Equilibre. La nature en est le meilleur exemple. Utiliser ne modifie en rien la balance puisque 2 est un point fixe.

3, la destruction : lorsque la destruction s’intensifie elle « allège » la création. Comprenez que la destruction du Tout est une fin à éviter à tout prix. User du pouvoir de création permet d’étouffer progressivement la destruction excédentaire.


Un peu d’aventure :

La poussière des siècles a rempli la Neustrie.
Les lointains murmures des combats sanglants ne sont plus une source de chant.
Pourtant…


Les druides prônent un retour littéral à la source et entrent en conflit avec les conservateurs de la nouvelle Neustrie.
Les anciens clans se reforment et des guerres de territoires se profilent.
La lutte entre la magie druidique et la magie académique déchirent l’équilibre.
Le culte de Tatius apparait dans l’ancien royaume des Doriens.
Et bien d’autres choses…


Les joueurs incarneront donc de futurs puissants de la Neustrie: novices prêt à devenir druide, héritiers de thanes de clans, marchands dont l'influence ne cesse de croître, jeune mage académique dont le pouvoir paraît sans limite, etc...

_________________________________________________________
J'ai combattu, Nous avons gagné.

Un joueur ne triche pas, il imagine une situation dans laquelle il ne peut pas perdre.
avatar
argan argar

Messages : 721
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 41
Localisation : Auxerre

http://www.forum.reves-d-ailleurs.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neustrie, une uchronie quasi celtique

Message  Orcrist le 18/2/2015, 20:37

Bien que je ne sois pas fan des jdr où l'on incarne des PJ surpuissants (que ce soit un pouvoir physique, magique ou social), le contexte me semble assez riche et intéressant pour tenter l'expérience. Il faudra sans doute faire un gros travail d'immersion car tu pars sur des us et coutumes peu connues du grand public.

Je vais suivre ce poste avec intérêt.

_________________________________________________________
La diplomatie est comme toute autre activité : sa maîtrise nécessite un entraînement sérieux et régulier ainsi que de bons outils. Personnellement, je m'entraîne à longueur de journée, de manière très assidue, et j'emploie le meilleur des outils ... un marteau à 2 mains Durandil en Adamantium gravé d'une rune de Puissance, de 2 runes de Fureur et d'une Rune Majeure de Fracassement !
Président des Chasseurs de Manticores
avatar
Orcrist
Optimisator 2.0 reloaded

Messages : 2037
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 34
Localisation : 1 allée de Barbienne, ZAC St Siméon, 89000 Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum