Les grandes lignes de l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 7/7/2012, 21:36

Déjà, on reprend la suite de l'histoire entamé avec le JdR Amateur "Microlite20"... Et du coup, j'ai décidé de remettre un trés court résumé de situation.

Là, comme il n'y a pas le début, ça va faire bizard, mais ça devrait aller de mieux en mieux, avec les séances suivantes.

Samedi 7 Juillet 2012 :
Le groupe a croisé un Dragon Noir, et 2 PNJ en sont morts. Les aventures autour du tournois sont terminés. Le groupe a établi son camp de base à la ville de Cerdhilaine, et y passe l'hivers. L'aventure reprendra donc au printemps.
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 5/8/2012, 08:03

Samedi 4 Août :

Nous avons joué à Pathfinder-RPG, masterisé par moi, à NGE=6. Les joueurs étaient : le hobbit, loloïd, Orcrist, et Finlas.
Nous avons fait le scénario "le château décapité", tiré du livre "Scenarii, Med Fan". Les périples ont vraiment été grand (les bandits étaient vraiment dangereux), mais le butin directe était maigre (11 Po par PJ et un anneau de vol, NLS=5). Mais nul doute que la revente des chevaux des bandits (etc) rapporte indirectement quelques PO, surtout qu'avec l'aide du PJ de finlas, la revente se fera à 60% du prix catalogue, et non 50%.

Le bilan est que pour le coût, à la fin de la séance, le château est "vraiment" décapité.
Par contre, les scénario de ce livre sont annoncé pour 3h. A la lecture, ils me semble bien être de 3-4h de jeu. Pourtant, hier, en 4-5h de jeu, nous avons fait les 3/5 du scénario. ce n'était pas prévu que les PJ s'obstinent à lutter "jusqu'à la mort" contre les bandits, ni que pas une... manœuvre stratégique... les bandits soient tous anéantis... (attention, ce n'était pas un coup de pouce du MJ, car jusqu'au bout, j’espérais repousser les PJ, comme prévu dans le scénario).
Bref, pour cette aspect de durée des scénarios, je reste perplexe. Bon, dans la mesure où nous nous sommes bien amusés, tout va bien.

C'était notre 2° séance à NGE=6, encore 8 séances à ce niveau, et nous passerons à niveau 7.


Dernière édition par Nicolas J le 5/8/2012, 08:33, édité 1 fois
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 5/8/2012, 08:29

Par rapport à vos frais de tout les jours, pour vos PJ :

Référez-vous, à la petite page "le coût de la vie", des règles de bases (ici), et choisissez votre "niveau de vie".

Pour Orcrist, on rajoutera forcément 13 Pa/mois, pour les poulets donné à ton serpent (3Pa/Poulet, 1poulet/semaine, 4,5 semaines par mois). Que tu pourra réduire s'il y a des périodes où tu peux laisser ton serpent à sa guise, par sa propre chasse.
Attention, comment tu fait pour empêcher ton serpent de manger à sa fin (et dormir 1 semaine), par une chasse autonome ?

Aller ! Vous me donnez votre choix de niveau de vie, directement en réponse sur le forum !!
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Orcrist le 5/8/2012, 12:20

Ben, je crois que nous serons tous au niveau pauvre à l'exception de Loloid qui possède sa propre maison (comprenant une forge) et qui sera donc au niveau moyen.

Etant donner que cette forge pourra être utile au groupe entier, je ne vois pas d'inconvénient à ce que le coût de sa vie soit également pris sur la bourse commune.

_________________________________________________________
La diplomatie est comme toute autre activité : sa maîtrise nécessite un entraînement sérieux et régulier ainsi que de bons outils. Personnellement, je m'entraîne à longueur de journée, de manière très assidue, et j'emploie le meilleur des outils ... un marteau à 2 mains Durandil en Adamantium gravé d'une rune de Puissance, de 2 runes de Fureur et d'une Rune Majeure de Fracassement !
Président des Chasseurs de Manticores
avatar
Orcrist
Optimisator 2.0 reloaded

Messages : 2289
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 35
Localisation : 1 allée de Barbienne, ZAC St Siméon, 89000 Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 5/8/2012, 12:24

Orcrist a écrit:Ben, je crois que nous serons tous au niveau pauvre à l'exception de Loloid qui possède sa propre maison (comprenant une forge) et qui sera donc au niveau moyen.
Les héritiers de Baltus restent modestes...
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Orcrist le 5/8/2012, 12:27

En même temps, vu ce qu'on récolte en or, faut pas que nous ayons les yeux plus gros que le ventre ...
Déjà, au niveau de vie moyen, c'est 10 PO par mois, et faut multiplier par 10 pour les niveaux supérieurs.

_________________________________________________________
La diplomatie est comme toute autre activité : sa maîtrise nécessite un entraînement sérieux et régulier ainsi que de bons outils. Personnellement, je m'entraîne à longueur de journée, de manière très assidue, et j'emploie le meilleur des outils ... un marteau à 2 mains Durandil en Adamantium gravé d'une rune de Puissance, de 2 runes de Fureur et d'une Rune Majeure de Fracassement !
Président des Chasseurs de Manticores
avatar
Orcrist
Optimisator 2.0 reloaded

Messages : 2289
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 35
Localisation : 1 allée de Barbienne, ZAC St Siméon, 89000 Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 5/8/2012, 15:04

Sauf qu'avec un standing supérieur, la soif de Pièce d'Or serait plus immédiate et serait une raison supplémentaire et suffisante pour expliquer votre airance en quête de trésors...

Mais bon, c'est comme vous voulez. Et c'est vrai que moi aussi, si j'étais joueur, je ferais le même choix.
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 26/8/2012, 12:54

Samedi 25 Août 2012 :

Joueurs présents : Tharok et Frieda, Finlas

Nous avons joué le 2° scénario du livre "Scenarii" : Tonneaux de Troie.

Tharok et Frieda ont fait chacun un personnage en prenant un prétiré dans la gallérie de prétirés du GdM Pathfinder.
Tharok a pris le "Chasseur de Monstre" (Rodeur niv6, avec des flèches en argents, des flèches machins-bidules...).
Frieda a pris le "Viking", en le féminisant (NGE=6 : Barbare2/Guerrier4), avec 22 en force et 8 en intelligence.

J'ai placé l'histoire avant l'aventure du 4 Août, car un point important de l'histoire était qu'on était au début de l'hivers. Ca se situe donc dans la période hivernale éludée, et cela correspond donc à une mésaventure de l'un des membres des "héritiers de Baltus" : Bilbot (personnage d'Eric). Et ça tombe d'autant mieux que nous ne lui avions pas encore détaillé ce qu'il avait fait, justement...

Ainsi, si on recroise les PJ de Tharok et Frieda, ils pourront dirent qu'ils ont déjà collaboré fructueusement avec les "Héritiers de Baltus".

Edit :
C'était notre 3° séance à NGE=6, encore 7 séances à ce niveau, et nous passerons à niveau 7.
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 24/9/2012, 10:57

Samedi 22 septembre :

Nous avons joué à Pathfinder, Avec Nicolas J en MJ, et Orcrist et le Hobbit en joueurs (en gros 14h - 20h).
Nous avons fait le scénario "la maladie des mains noirs" (du livre "Scénarii"), qui se déroule durant le très gros marché annuel de Brugen. Les PJ ont notamment fait quelques achats...
Orcrist : tu fera tes comptes. On considère que tu a bien acheté toutes les doses de poudre de saphyre que tu le souhaitais. Et durant les 2 jours restant du marché, tu as réussit à revendre tes parchemins. Si tu les a vendu à une boutique, tu les as vendu à 50% de leur valeurs. Si tu as installé ton propre étale, cela t'aura pris les 2 jours à attendre les clients (enfin, ceux qui achètent vraiment), et tu aura à payer une taxe de 5% de la valeur totale de tes parchemins, à verser au village "Brugen".

D'une façon générale, nous avons passé un trés bon moment, et j'ai fait des progrès dans la masterisation d'un scénario "tout fait".
Par contre, le "boss de fin", bien que j'avais augmenté ses PV, sa CA et ses valeurs de combat, étaient encore trop faible. Sa puissance initiale (FP4) était évidemment trop faible, et j'aurais put mieux le "gonfler". En même temps, il y a eut des "20 naturel". J'aurais put aussi gérer mieux que ça, sa tactique de combat : il aurait dû attendre dans les ombres, et ne pas jouer la cible pour du "tire au pigeon". Et puis, il faut dire que nous avions un joueur qui ne voulait pas trop tarder. Le combat contre les bandits étaient, lui, sans doute trop long, ou trop dure, surtout comparé au "boss de fin". On a donc toujours de quoi progresser !

Note : j'ai promis à Orcrist de lui piquer tout ses Objets Magiques au prochain scénario... Twisted Evil

C'était notre 4° séance à NGE=6, encore 6 séances à ce niveau, et nous passerons à niveau 7.
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 14/10/2012, 22:11

Dimanche a-m 14 Octobre 2012 :

Joueurs présents : le Hobbit et Orcrist

Scénario 100% improvisé au fure et à mesure ; avec pas mal de temps à regardé le détail de certaines règles, mais dans un état d'esprit agréable - pas façon prise de tête.
Nous avons joué jusqu'à environ 20h.

A sa grande surprise, Velenis a reçus une vision de sa bien-aimée, alors qu'il fesait sa prière quotidienne. Il s'agissait d'un message, une demande, pour le bien "des petits" : lui ramener un pissenlit multicolore, qu'il trouvera dans le marais d’outre-tombe. Cependant, il faut remarquer que c'est la 2° fois qu'il recevait un tel message de sa tendre ; et la première fois, c'était dans des circonstances très particulière (fin du monde et chaos dans le panthéon). Vélénis ne s'avait pas que sa prêtresse d'épouse avait ce pouvoir. Alors qu'il recevait le message, Vélénis n'avait pas ressenti le bien-être habituellement lié à ce genre de manifestation divine bienveillante, voir même il avait eut une étrange sensation, comme s'il y avait eut de la "friture sur la ligne".

Bref, hors RP, j'avais donc bien pris en compte le 16 qu'avait fait le Hobbit, à son lancé de d20 "sans explication".

Et donc, c'était un piège, un faux message envoyé par la déesse maléfique des elfes noirs. La quête du pissenlit multicolore s'est révélé une quête terriblement dangereuse. Les PJ s'en sont quand même sorti. Mais c'est seulement quand les PJ sont ressortis du terrible marais que Velenis a reçus, en prière, l'intuition (la certitude presque) que tout cela n'avait été qu'un piège. Il s'est pris 24h de réflexion. Le lendemain, à la prière quotidienne, il n'a rien reçus, mais l'ange messagère (et amie de Namek) est venue leur rendre visite et leur dire la vérité. La déesse des elfes noir avait réussit à brouiller les ondes positives de la déesse protectrice des elfes gris. La déesse bienveillante s'excuse et l'ange est chargée de faire oublié l'incident à Namek (les autres PJ, ils doivent aussi oublier l'incident, mais tous seuls).
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  ajajdr le 4/11/2012, 21:19

Samedi 3 et dimanche 4 Novembre :

Nous avons joué le samedi ET le dimanche a-m à Pathfinder, avec en joueurs : Orcrist et Hobbit.

Nous avons effectivement enchaîné avec un bon petit restaurant indien le samedi-soir, pour un retour chez soit pour 23h pour ceux qui habitent le plus près (centre-ville).
Nous avons arrêté pour 19h30 le dimanche.

Nous avons joué le scénario « La fille du Seigneur de l'hivers », 1° épisode de la campagne « les seigneurs de l’hiver », publiée dans les Casus-Belli n°1 à 3. C'est sans doute un "vrai" scénario, c'est à dire à mon sens, un scénario particulièrement long. Il vaut 2 scénarios du livre "Scénarii", d'ailleurs, il nous a fallut 2 demis-journées pour le finir. Dans notre conte, cela contera donc comme 2 scénarios.

Nous pouvons donc dire que nous avons joué 7 scénario à NGE=6. Dans 3 scénarios, nous devrions passer niveau 7. Mais quand je vois que l'on découvre soudain que Faustine à niv 6 de paladins avait droit à un destrier céleste, et que l'on fait seulement les caracs de l'animal à la fin du 6° scénario à niv 6, je me demande : "Sommes-nous réellement près pour jouer au delà du niveau 5 ??". geek Wink
avatar
ajajdr
Admin

Messages : 176
Date d'inscription : 30/11/2009

http://ajajdr.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 5/11/2012, 09:42

Je dois compléter le résumé :
Nous nous sommes arrêté le soir du 3° jour après l'affrontement final du scénario. Velenis avait proposé un plan d'alliance entre Chloris et Pelor, à Chloris et au prêtre du village. Puis il avait, par ces prières, cherché à transmettre l'idée à Pelor. Celui-ci lui a envoyé en vision Tial, il lui a annoncé la venue d'une diplomate céleste pour discuter discrètement avec Chloris. Le lendemain, cette diplomate s'est révélé être l'ange que Namek connait bien. Elle est arrivé le matin même, pour passer la journée avec le groupe à faire des choses et d'autres (en fait, on ignore tout de ce qui c'est passé durant la journée...) et le soir, l'ange va converser plus sérieusement avec Chloris. Chloris va-t-elle pouvoir recevoir la protection de Pélor ?
Pendant se temps, le Conseil des Sages de Vercélise réfléchi à la meilleur chose à faire, mais attend aussi les consignes du Baron, siégeant à HauteRive.

Proposition de prénom :
L'ange messagère, et à l'occasion diplomate, pourrait se nommer : Essa
Essa serait un dérivé du prénom féminin Esther (du perse "ester", étoile, et de l’hébreu "lehastir", cacher, dissimuler). En plus, c'est un prénom biblique, introduit dans notre culture par des puritains, donc ça ne peut que réhausser la dignité de la dite ange. En même temps, là, ce n'est qu'un dérivé d'Esther, alors ce n'est pas non plus à prendre au pied de la lettre.

Je me demande si je vais accepter que l'on obéisse à fond à l'esprit de la règle, sur un point qui commence à montrer le bout de son nez. Les règles de Pathfinder permettant de tout chiffrer, et notamment les animaux de compagnie, les chevaux, les PNJ (même le plus insignifiant)... Alors voila que les joueurs commencent à faire faire des tests de Perceptions à leurs chevaux, des tests de Connaissance à leur épée (sous prétexte qu'elle a une conscience...)...
Attention de ne pas trop abuser, par ce que bientôt il faudra aussi qu'ils fassent des testes de Discrétion, et on découvrira que les chevaux peuvent être les plus bruyant de la bandes...
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Orcrist le 5/11/2012, 13:11

En même temps, il faudrait normalement faire des tests de discrétion pour les chevaux également. Mais bon, vu les capacités de certains dans ce domaine (sans commentaires ...), on sera de toute façon griller pour les tests de discrétion ...

Pour mon épée Zaphira, elle ne possède que la connaissance (mystères) et les langages "Commun" et "Abyssal". Ensuite, pour les tests de perception des animaux, il faut faire la part des choses : ils ne peuvent pas vraiment chercher des traces (ou équivalent), n'étant pas réellement intelligent. Par contre, pour les tests de perception des créatures et des bruits, cela semble plutôt évident (notemment s'ils possèdent le talent "Odorat"). Dans les aventures, ceux sont souvent les chevaux (ou autres montures) qui détectent la présence des monstres proches (leur instinct de conservation les rendent alors très nerveux).

_________________________________________________________
La diplomatie est comme toute autre activité : sa maîtrise nécessite un entraînement sérieux et régulier ainsi que de bons outils. Personnellement, je m'entraîne à longueur de journée, de manière très assidue, et j'emploie le meilleur des outils ... un marteau à 2 mains Durandil en Adamantium gravé d'une rune de Puissance, de 2 runes de Fureur et d'une Rune Majeure de Fracassement !
Président des Chasseurs de Manticores
avatar
Orcrist
Optimisator 2.0 reloaded

Messages : 2289
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 35
Localisation : 1 allée de Barbienne, ZAC St Siméon, 89000 Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Hobbit le 5/11/2012, 14:52

Mon cheval étant plus discret que moi au niveau des chiffres... ça me pose pas de soucis xD
avatar
Hobbit

Messages : 475
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Nicolas J le 5/11/2012, 22:02

Orcrist a écrit:Ensuite, pour les tests de perception des animaux, il faut faire la part des choses : ils ne peuvent pas vraiment chercher des traces (ou équivalent), n'étant pas réellement intelligent. Par contre, pour les tests de perception des créatures et des bruits, cela semble plutôt évident (notemment s'ils possèdent le talent "Odorat"). Dans les aventures, ceux sont souvent les chevaux (ou autres montures) qui détectent la présence des monstres proches (leur instinct de conservation les rendent alors très nerveux).
On est d'accord que tout cela s'argumente et que c'est particulièrement logique, et que ça peut même rendre nos aventures d'autant plus cohérentes et palpitantes. D'ailleurs, c'est une constante des règles de Pathfinder-RPG, c'est toujours trés logique et cohérent.

Mais bon, chacun sa perception de ce qui est "fun" et de ce qui est excessif ou "moins marrant". Donc bref, on verra bien en jouant où on met le curseur, et si effectivement on pense à faire des tests de perception et de discrétion aux chevaux, (etc).

Orcrist :
Il faudra aussi que l'on se trouve une règle, une solution, une procédure, pour la présence de ton serpent géant dans les villes et les villages. S'il reste à te suivre comme un chien, ça va forcément s'accompagner de malus pour les interactions sociales. Je veux bien que le bourgmestre soit informé, et soit d'accord pour sa présence, mais ça ne peux quand même que choquer le quidame. Inversement, si ton serpent reste caché au abord du village ou dans l'écurie de l'auberge, si le groupe est agressé par un bandit/un monstre, dans la ville/le village, je devrai décider d'un certains nombre de round sans le serpent, le temps qu'il arrive sur place (à la course). Vous risquez de vous faire défoncé le temps qu'il n'arrive.
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les grandes lignes de l'histoire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum