Les ados du Passage de Gois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les ados du Passage de Gois

Message  Nicolas J le 11/4/2012, 19:08

Enfin !!!
J'ai enfin entre les mains le n°2 de Casus-Belli. CB#2, pour les intimes. C'est le numéro de Janvier-Février 2012. Il est officiellement sorti le 28 Février ; où en tout cas, c'est la date du départ des colis à destination des abonnés.
Et moi, je fais tourner le commerce local : une boutique spécialisée tenues par des passionnés. Mais la mise à disposition des CB#2 aux distributeurs n'a pas été instantanée (à moins que ceux-ci aient du mal à se tenir au courant)... Toujours est-il qu'à 1 jour près, quand la boutique spécialisée demandait au fournisseur "Vous avez le CB#2?", ils ont eut la réponse négative, au lieu de la positive... et ils ont envoyé leur commande. Alors après, il a fallut attendre qu'ils refassent une commande (si possible pour plus qu'un seul produit, on comprend bien). Ensuite, ils ont pris des vacances bien méritées... Et voilà comment les semaines se sont si vite enchaînées.
Comme l'a signalé un vendeur spécialisé sur le compte Facebook de CB : il y a quand même des proprets à faire dans la diffusion des magazines, parce que le jour J où CB annonce que le numéro est sorti, eux, ils n'ont rien à donner aux passionnés qui les assaillent soudainement.

Bref, j'ai donc dévoré immédiatement le scénario "Les Ados du Passage de Gois" (pour Pathfinder-RPG), qui fait suite au scénario "les enfants du Passage de Gois". Ce dernier m'avait trés intéressé, car je travail à la création d'une campagne D&D 3.5 "Jouez la jeunesse de votre Héros !". Et donc, je suis d'autant plus intéressé par la suite de l'histoire.

J'avais utilisé notamment "les enfants du Passage de Gois", lors de séances découvertes. Cela avait vraiment bien marché.
Je n'ai donc pas encore fait jouer "les Ados...", mais c'est assez claire que sans aménagement, il est difficile de l'utiliser pour des découvertes. Même en pensant le faire jouer avec les joueurs qui auront eut leurs 1° heures de jdr avec "les enfants...". En effet, le démarrage du scénario est en décallé pour les PJ prétirés. Idéalement, il faudrait donc faire jouer séparément les joueurs. Pour des passionnés, c'est clairement super sympath et immersif. Mais dans le cadre de séance découverte, les conditions de jeu et l’intérêt des débutants sont rarement suffisant pour que les joueurs se "tournent les pouces" alternativement.
Il y a une super "fausse piste" dans l'enquête, mais les séances découvertes devant souvent être plus courte que des séances entre passionnés, je pense qu'il faudra la supprimer. Par contre, à elle seule, cette petite fausse piste peut être reprise pour une courte séance découverte, à part entière. Je n'ai pas des millions d'heures de JdR, donc je ne suis pas certain que cela repose sur une idée 100% originale, mais en tout cas, c'est bien sympath.
Pour un MJ débutant, et même pour moi, ça semble difficile de faire le roleplay du PNJ "Jeffrey". Ceci étant, à être trop exigeant, on ne fait rien... Et c'est vrai qu'il n'y a pas forcément besoin des meilleurs effet spéciaux, en jdr, pour que les joueurs passent un bon moment. Donc, ça mérite de se forcer à garder Jeffrey dans le scénario (car on peux facilement l'enlever) quitte à décrire mollement et à la 3° personne du singulier, ses envolés lyriques.

Ma grosse critique est sur l'utilisation, à plusieurs reprises, et de façon incontournable, de l'alignement des PJ. Les alignements sont un mécanisme assez essentiel de D&D (et de Pathfinder-RPG), mais moi, je ne l'aime pas.
Les rares fois où je m'en suis servit, je suis tombé sur des joueurs qui refusaient de comprendre la définition de "Bon", "Mauvais", "Loyale", car il y a effectivement des définitions claires, dans les règles, et qui ne sont pas les définitions qui nous passeraient par la tête ou qui seraient dans le dictionnaire. C'est des termes techniques des règles, en claire... Où alors, je suis tombé sur des joueurs qui se servaient de leur alignement (avec ou sans de leur définition perso) pour saborder le scénario ou enquiquiner les autres joueurs (pour leur simple bon plaisir...).
Donc, déjà, pour moi, j'avais soigneusement évité de rejouer en fesant intervenir les alignements. Et pour des séances découvertes, ça veux dire davantage d'explications (et de "temps perdu" avant de jouer) pour les joueurs débutant. En envisageant que l'on reprend les joueurs débutant qui ont joué "les enfants...", ça peux sans doute être casé au début de la séance, sans perdre leur motivation... A voir comment tout ça se goupille...

En fait, les "PJ prétirés" ne sont pas si prétirés que ça, car s'ils ont bien un historique, leur feuille de PJ au niveau "ados" n'est pas faite. Il s'agit simplement de faire des PJ classique à niv1 de leur classe (mais agé de 15 ans). Je vais me faire mes feuilles, et je proposerais les fiches sur le wiki du site de fan "Pathfinder-fr.org". Et je ferais aussi la version "ados" des 6 prétirés supplémentaires que j'avais fournit.

Heu... Il y a une grosse coquille, pour un mot qui chevauche les page 108 et 111 (si-si!). Après lecture attentive, ce n'est le sixième enfant enlevé, mais bien le septième, comme écrit au détour du paragraphe suivant.
avatar
Nicolas J

Messages : 1690
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Auxerre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum